Feeds:
Articles
Commentaires

 

Rapport rallidés 2015 téléchargeable au format PDF: Rapport rallidés 2015, bois de Vincennes

20141206_bagues_verneuil_r_01La foulque Wh/Bf-MT observée par Thierry et Isabelle à Verneuil (Thierry JOSSE)

Le printemps a été riches en observations intéressantes. De nombreux oiseaux qui avaient disparus depuis plusieurs mois voire plusieurs années sont réapparus. Quid de leur destination?

Le suivi de la reproduction est réalisé sur les 4 plans d’eau principaux du bois de Vincennes. Le nombre de couples s’est équilibré sur les différents plans d’eau avec une hausse des effectifs nicheurs à Daumesnil par rapport aux années précédentes.

20160716_daum__g4a2965Foulque macroule sur son nid, lac Daumesnil (Thierry JOSSE)

Un nouveau site a été intégré au programme il s’agit du parc zoologique de Vincennes. Les 6 poussins nés dans le zoo ont été capturés et bagués. Une semaine après leur capture tous les poussins se portent bien.

ZOO_logos_cmjn_signature

Suite à leur envol début aout, certains des poussins nés au zoo ont été vu à la base de Loisirs de Créteil dans le Val de Marne et un autre sur le lac Daumesnil juste à coté du zoo.

Carte foulque.jpgObservations des poussins nés au zoo de Vincennes.

Reportage lors des captures et du baguage des Foulques au lac Daumesnil par Jacqueline et Thierry

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

IMG_3966Verdier d’Europe

Pour mener à bien ce suivi il est nécessaire d’agrainer régulièrement tout au long de l’hiver les mangeoires. Afin de répondre à nos besoins en graines de tournesol et boules de graisse nous recherchons des enseignes susceptibles de nous fournir gracieusement en aliments pour oiseaux.

Pour cet hiver, un nouveau partenaire se joint à nous: Brico marché de Châteaulin a déjà répondu favorablement pour soutenir notre étude.

logo-brico-marche              Nouveau Document Microsoft Word      IMG_0376_exposure

Les mangeoires ont été installées le 12 novembre afin de permettre aux oiseaux de s’habituer et de venir régulièrement aux mangeoires. Pour l’instant les distributeurs sont alimenter avec des graines de tournesol, du maïs et du blé.

img_0269

Les Mésanges bleues et nonnettes n’ont pas tardé à venir picorer les premières graines tandis que les Merles noirs s’attaquent aux pommes éparpillées autour de la mangeoire. L’Accenteur, le Rouge gorge, le Geai des chênes, Le Pinson des arbres, la Sitelle torchepot (entendue) et le Bouvreuil pivoine sont les premières espèces recensées visuellement aux alentours des mangeoires.

Mésange bleue, Rouge gorge, Bouvreuil pivoine, Troglodyte mignon, Pinson des arbres (Grumpy Nature, Sylvia CHEVALIER)

Au bout de 2 semaines, les oiseaux ont pris leurs petites habitudes. Les effectifs de chaque espèces augmentent petit à petit et le nombre d’espèces dans le jardin ou dans les alentours proche augmente également. Notons la présence d’un Rouge queue noir chez les voisins!!

Dimanche 27 novembre: Le SPOL Mangeoire est lancé. Cette première session a été écourté mais est riche d’enseignements. 38 captures réalisées pour 9 espèces dont 19 Mésanges bleues, 1 Bouvreuil pivoine, 1 Verdier d’Europe, 1 Merle noir, 4 Mésanges nonnette etc.

Vendredi 2 décembre: Après 5 jours de froid polaire (-4°c en matinée), ce vendredi marque un très léger redoux. Les oiseaux ont pris possession des lieux et ont pris l’habitude de vider les mangeoires.

Pour cette première session complète (8h à 12h) le bilan est de 72 captures pour 10 espèces différentes. L’espèce la plus capturée est la Mésange bleue, suivie du Verdier d’Europe et des Mésanges Charbonnières. A noter la capture d’une mésange huppée et de 2 Roitelets à triple bandeau.

dhe_9813Mésange huppée (Grumpy Nature)

img_1944Roitelet à triple bandeau (Sylvia CHEVALIER)

Comme l’objectif du baguage est de réaliser un maximum de contrôles pour obtenir le plus d’informations possibles sur les oiseaux la bonne nouvelle est la recapture de 22 individus bagués le 27/11/16.

Cette matinée fut également l’occasion d’équiper les Verdiers et les Mésanges nonnette de combinaison de bagues colorées. Ceci permettra de les identifier à distance sans utiliser de moyen de capture. On pourra ainsi affiner les temps de séjour de ces oiseaux.

Prochaine session aux alentours du 15 décembre

grand_duc_70_15-19-6833

grand_duc_72_34-36-3037

grand-duc_7431-33-2901

grand-duc83notes

grand-duc8171-82

grand-duc2069201-6-3708

 

Téléchargement (version PDF): rapport-milouin-hiver-2015-2016

 

20161009_vincennes_fuligule-milouinFuligule milouin mâle (Thierry JOSSE)

Le suivi des Fuligules milouins sur les plans d’eau du bois de Vincennes se poursuit après plus de 20 ans de suivi. Même si les captures ont cessé l’étude de ce petit canard migrateur continue régulièrement entre le mois d’octobre et le mois de mars.

Les premiers individus sont observés début octobre, le 5 octobre 1 individu est vu et le 6/10 ils sont deux.

Le 15 octobre aucun individu n’est observé

Le 23 octobre, un seul individu est présent portant une marque nasale. Il s’agit du mâle marqué DHK.

Le 28 octobre, 4 individus sont observés dont 2 marqués! Le lendemain ils sont 5 dont 3 bagués.

En cette fin octobre les mauvaises nouvelles pour nos amis milouins tombent: B9Z fidèle parmi les fidèles est tiré en octobre 2016 dans le 59. Nous apprenons aussi que B9O a été tué cette fois ci en 2014 dans le même secteur. Malgré tout ces informations sont tres précieuses pour le suivi.

1er novembre: le nombre de milouin est de 3 que des mâles dont deux individus portant une marque nasale: DHK et B9X

B9X aux Minimes (Thierry JOSSE)

11, 12 et 13 novembre: un petit groupe de 3 mâles de Fuligules milouins est présent aux Minimes. Le 13 novembre une femelle s’est invitée à la fête!!!

19 novembre: Arrivée de nouveaux oiseaux.Le groupe de milouins est de 8 mâles dont 3 bagués. Le retour de B9= est à noter ainsi que la confirmation de la présence de B9B qui a perdu sa marque nasale depuis 2014. C’est individu devient le doyen des milouins capturés aux Minimes.

 

Focu

DHE_7414

L’année 2016 marque la 18eme saison de suivi de la migration active des passereaux et des rapaces au col de Prat Bouc réalisée par Grumpy Nature. Depuis la fermeture du col en 1998 Grumpy Nature est la seule association à avoir tenter de poursuivre le travail débuté en 1972. Bien que ce suivi soit très limité dans le temps 12-13 jours en octobre cela permet de mettre en avant quelques changements. Cela est d’autant plus intéressant que le protocole mis en place est le meme que celui mené par MIGRANS par le passé.

Cette année encore ce sont 13 jours de suivis qui ont été menés du 16 octobre (fin d’apres midi) au 29 octobre. En parallèle quelques bénévoles effectuent des jours avant/pendant/apres le passage de Grumpy. Ici ce sont les seules données de Grumpy Nature qui sont utilisées pour rédiger le bilan de ces deux semaines de suivis.

Période d’étude: 16 au 29 octobre 2016

Site d’étude: Col de Prat de Bouc/Puy de la Jambe. En fonction des conditions météo le spoteur adaptera sa localisation.

Durée journalière: du lever du soleil à 18 heures.

Les conditions météorologiques:

Globalement les conditions climatiques et météorologiques n’ont pas été des plus favorables pour l’observation. Les matinées des 19, 21, 25 et 26 sont marquées par des nappes de brouillard persistant, parfois accompagnées d’averses, jusqu’en début d’après midi suivi par un grand ciel bleu. La matinée du 25 est totalement bouchée jusqu’à 11 heures. Le suivi est terminé plus tot le 24 dans l’apres midi en raison d’un passage nul d’oiseaux.

La première semaine est marqué par des vents de régime de Nord Nord-Ouest qui décale le flux d’oiseau sur les marges de la sphère d’observation du spoteur rendant difficile l’identification des espèces et les contacts auditifs. Du 22 au 25 le vent tourne Sud, Sud-Ouest et devient plus favorable à la migration.Enfin du 26 au 29 le vent revient à un régime de Nord, Nord-Est beaucoup moins favorable.

DHE_5272

Bilan du suivi 2016:

Grumpy Nature a mené un suivi sur 14 jours pour cette année. Cela représente 136 heures de présence sur le col. Ce sont 53024 individus qui ont été dénombrés de 46 espèces.

Le top 5 des espèces les plus abondantes sont:

Le Pinson des arbres (28 341 individus; 53.5% du total ; 14/14 jours), le Pigeon ramier (8133; 15.3%; 12/14), le Tarin des aulnes (2161; 4.1%; 13/14), l’Etourneau sansonnet (1347; 2.5%, 11/14) et la Bergeronnette grise (769; 1.45%; 14/14).

Les passereaux indéterminés représentent 7167 individus soit 13.52% du total dénombré, suivent les pigeons sp. avec 922 individus soit 1.74%. a noter que 1599 pigeons ont été notés comme ne passant pas par le col. Cela signifie qu’ils ont tres bien pu réussir à franchir le massif par une autre voie évitant ainsi les tirs de barrage des chasseurs.

Les faits marquants:

Commençons par les absents! Quasiment pas de Mésanges ni de Pinsons du nord n’ont été observés, ce qui reste étrange pour cette période de l’année. A l’inverse les grands turdidés sont présents en plus grand nombre que les années passées.

Apres 3 année sans observations de Balbuzard pecheur à cette période voila que 2 individus sont vus en octobre 2016

Un vol de 26 Grues cendrées est observé le 17 octobre. Donnée assez rare pour Prat de Bouc pour etre signalée. Entre 1986 et 1998 seulement 5 années ont donné lieu à des observations d el’espèce. Ces dernières années la fréquence semble etre plus importante avec des observations tous les deux ans environ.

La Saint Luc, le 18 octobre, semble ne plus être marquée par le pic de migration des pigeons.Cela fait 4 ans que cette journée voit passer que quelques centaines de pigeons.

DHE_5248Pigeon ramier (Grumpy Nature)

Passage plus important que de coutume des Pigeons colombins avec 83 individus.

L’ensemble des vols de Grands cormorans sont passés en dehors de la sphère d’observation au niveau de la planèze de Saint Flour à l’Est du puy de Niermont

Vol de Grands cormorans (Grumpy Nature)

La détection des rapaces locaux et migrateurs est toujours aussi délicate mais Prat de Bouc se démarque par le faible passage de ces oiseaux.

A noter la présence régulière d’un jeune Faucon pélerin qui attaque les vols de Pigeons ramiers. Un Aigle royal immature a été observé les 16, 17 et 18 octobre.

Durant les nuits des 25 et 26 la majorité des Rouge queue noirs sont partis en migration.

Observation d’un male de Pie Grièche grise en migration active le matin du 23 octobre. Il s’agit là de la seconde observation apres celle du 5/10/94.

Focus sur les pigeons

Les Pigeons sont comptabilisés en quatre catégories : pigeon ramier, pigeon colombin et pigeon sp. (ce qui correspond à un vol de pigeons où les espèces n’ont pu être déterminées car le vol passait trop loin, en contre jour etc.) et pigeon NPP. Ces derniers sont les vols de pigeons qui tombent dans la foret ou qui passe hors de la sphère de l’observateur notamment en raison des tirs de barrages des chasseurs. Donc pour éviter tout double comptage avec les sites alentours ces oiseaux ne sont pas considérés comme passant par le col.

Occasionnellement des pigeons bisets domestiques se mêlent aux vols de pigeons.

A l’heure actuelle et au regard du suivi réalisé ces dernières années si il existe une espèce sur laquelle il est possible de mettre en avant un potentiel changements du comportement migratoire c’est bien le pigeon. Il est relativement facile de détecter cette espèces et contrairement aux passereaux même si elle passe haut il est encore possible de réaliser un recensement exhaustif.

Trois catégories de données statistiques ont été retenues ; l’évolution de la date moyenne du top jour de passage ainsi que les effectifs à cette date et les effectifs annuels recensés en gardant à l’esprit que sur ces 10 dernières années le suivi ne représente que 10 à 15 jours. En s’appuyant sur les données de la synthèse de LEROY meme avec un suivi tronqué, la période couverte devrait voir passer quelques dizaines de milliers de pigeons hors ce n’est pas du tout le cas. Les témoignages des chasseurs locaux vont également dans le sens d’un changement du comportement migratoire..

Conclusion

Saison tres étrange qui laisse le sentiment que la migration n’a jamais réellement débuté. Sur la période d’étude aucune journée de tres fort passage avec des dizaines de milliers de Pinsons. Peu de Bergeronnette grise, peu de Chardonneret, quasiment pas de Gros bec, aucun vol conséquent de Pinson du Nord…Les conditions d’observations n’ont rien arrangé. Les matinées bouchée ont tout de meme permis de noter un passage largement sous estimé. Et quand il faisait beau les vols passaient extrêmement haut dans les profondeurs du bleu du ciel.

Rendez vous en octobre 2017

Comme chaque année depuis 2012 , Grumpy Nature aidée de ses bénévoles a poursuivi les opérations de micro gestion sur les marais de Kervijen et de Ty Anquer.

En 2016, il a s’agit de dessouchage de saules qui ont poussé au coeur du marais de Kervijen.

En parallèle les opérations de fauches manuelles expérimentales ont été poursuivies sur le marais de Kervijen en vue de développer des habitats d’alimentation en faveur des passereaux paludicoles. Les résultats sont au rendez vous. En effet, une strate végétale basse s’est développée sur les parcelles concernées. De nombreuses espèces fréquentent ces parcelles : invertébrés, amphibiens, mammifères semi aquatique, oiseaux.

Suite au chantier de coupe des peupliers en amont du marais de Kervijen, Grumpy Nature est intervenu en février 2016 pour exporter les troncs (6) laisser dans le marais par l’entreprise chargée du chantier. Une partie du bois a été laissé sur place en tas pour servir d’abri et de gite à la faune. Une autre partie a été exportée comme bois de chauffage.

En avril et septembre 2016 de nombreux rémanents ont développé des pousses dynamiques de peupliers sur la parcelle coupée ainsi que sur la rive gauche où de nombreux jeunes peupliers ont poussé alors qu’avant le chantier aucun peuplier n’était présent sur cette zone! Ainsi Grumpy Nature a éliminé une quarantaine de jeunes pousses de peupliers.

Comme les deux dernières années l’équipe d’insertion de Prélude a effectué le chantier de fauche de la parcelle amont pour une restauration de milieu prairial. Environ 30 metres cubes de déchets végétaux ont été exportés (moitié moins qu’en 2015). Une valorisation originale et écologique a été trouvée. Ainsi les produits de fauche ont été répandus comme engrais vert sur une parcelle agricoles adjacente au marais. Cette solution a l’avantage de tout faire à la main et d’éviter l’utilisation d’engins motorisés. C’est aussi un beau modèle de coopération avec le milieu agricole.

Cette action porte ses fruits. Non seulement la strate végétale est plus basse, le roseau pousse moins dense, les oiseaux commencent à s’approprier l’espace. Pour preuve 1 semaine apres la fauche déjà 5 Bécassines des marais et 2 Grands cormorans ainsi que de nombreux passereaux y ont été observés.

 

 

 

Bienvenu à la station de baguage de Kervijen: saison 2016.

MARAIS DE KERVIJEN     Marais de Kervijen (Grumpy Nature)

En 2015 à la station de Kervijen

Rapport 2015 a télécharger au format PDF: Baguage Kervijen 2015

 

En 2016 on poursuit l’aventure….

Des Programmes scientifiques

La station de baguage de Kervijen a pour objectif global l’étude par le baguage des oiseaux tout au long de l’année. Toutefois, le gros du travail réside dans l’étude des passereaux paludicoles. Étudier les oiseaux sur cette zone humides permet à la fois d’inventorier les espèces d’oiseaux, de comprendre le fonctionnement des population qui utilisent ce marais, de mettre en avant la fonctionnalité et l’importance d’un tel site au niveau local, régional et international.

C’est aussi l’occasion de s’intéresser au patrimoine naturel local et d’en inventorier la richesse et de le faire découvrir à tous.

La Station de baguage de Kervijen participe également à des thèmes de recherche national ou international. Ainsi en 2016, nous participons activement à deux programmes scientifiques:

Programme Pupipo qui consiste à collecter les mouches plates sur les oiseaux : Lettre d’information La mouche plate  la-mouche-plate-n-1 / la-mouche-plate-n0

Étude génétique sur les Panures à moustaches en Europe pilotée par l’Université d’Alicante (Version PDF: protocole-prelevements-plumes-panures-a-moustaches)

Formation/Animation:

La station de baguage a également pour vocation la formation des aides bagueurs et des futurs bagueurs. En plus elle accueille chaque année quelques dizaines de visiteurs curieux de découvrir cette activité.

IMG_5692La formation dès le plus jeune âge! (Sylvia CHEVALIER)

 

Soutenir la station:

Dans un objectif de pérennisation de la station et d’élargissement des plages d’ouverture (l’idéal serait juillet à fin novembre) nous recherchons des partenaires financiers publics ou privés qui souhaiteraient soutenir le projet de la station. Bien entendu nous avons besoin d’aide financière et aussi matérielle.

Vous souhaitez devenir mécène de la station, faire un simple don, apporter une aide matérielle, nous sommes preneurs. Pour cela il suffit de nous contacter par mail: association.grumpynature@hotmail.fr ou de nous envoyer tout simplement votre don.

Pour la onzième année consécutive la station de baguage de Kervijen ouvre le samedi 9 juillet.

 

 IMG_5684Table de baguage (Sylvia CHEVALIER)

Revue de presse:

Article Le Télégramme du 8/8/16

 article telegramme 8_07_16

Le Télégramme du 5 aout 2016

article telegramme

Télégramme du 22aout 2016

article telegramme 220816

Ouest France du 19 aoutbaguage ouest france

Bilans des sessions : saison 2016

Samedi 9 juillet : vent de sud ouest 3-4 Beaufort, nébulosité 8/8, pluviométrie=0

62 (32 baguages et 25 contrôles) captures réalisées pour 11 espèces différentes. La Rousserolle effarvatte domine les captures avec 31 captures suivie par le Phragmite des joncs (8 captures) et la Mésange bleue (7 captures). A noter pour la seconde année la présence de la Locustelle luscinioide.

IMG_2833Phragmite des joncs (Sylvia Chevalier)

Du 14 au 18juillet : 4 matinées durant lesquelles se sont encore les nicheurs locaux : la Rousserolle effarvatte et le Bruant des roseaux qui sont les plus capturés. Le nombre de Phragmite des joncs augmente doucement. La présence de quelques oiseaux gras laisse supposer l’arrivée des premiers migrateurs. A noter la capture de 2 Fauvettes grisettes le 16/07.

IMG_5678 copieSylvia Chevalier, la Rousserolle effarvatte « râleuse » !

23 et 24 juillet 2016 : pic de capture pour juillet avec 93 et 82 captures. Le nombre des fauvettes aquatique a augmenter brutalement. Si pour les rousserolles effarvattes et les bruants des roseaux cela coïncide surement avec l’envol des jeunes pour les phragmites des joncs la migration est bel et bien lancée avec des effectifs qui ont doublé.

Le 24, le 7ème Martin-pêcheur a été capturé.

IMG_5719Baguage d’un Martin pêcheur (Sylvia CHEVALIER)

Tableau des captures depuis le 9 juillet 2016 : déjà 20 espèces différentes !

Espèce 09/07/16 14/07/16 15/07/16 16/07/16 18/07/16 23/07/16 Total général
Rousserolle effarvatte 31 28 38 23 14 46 180
Phragmite des joncs 8 6 9 4 10 23 60
Mésange bleue 7 5 8 3 3 4 30
Bruant des roseaux 3 6 2 3 3 9 26
Fauvette à tête noire 1 1 6 6 5 3 22
Pouillot véloce 3 3 1 1 4 1 13
Bouscarle de Cetti 3 1 4 1 2 11
Martin-pêcheur 2 2 1 1 6
Rouge-gorge 2 3 5
Accenteur mouchet 1 2 1 1 5
Hirondelle rustique 1 1 2 4
Panure à moustache 2 2 4
Hirondelle des rivages 1 1 2 4
Fauvette des jardins 1 1 2 4
Merle noire 1 1 2 4
Troglodyte mignon 1 2 3
Pison des arbres 1 1 2
Mésange charbonnière 1 1 2
Fauvette grisette 2 2
Grive musicienne 1 1 2
Locustelle luscinioïde 1 1
Total général 62 57 75 56 47 93 390

Week end du 30 et 31 juillet:

30/07: Malgré la météo pluvieuse de ce samedi 30 juillet les oiseaux sont au rendez vous avec 73 captures. Les premiers Phragmites des joncs gras sont arrivés ainsi que les premiers oiseaux bagués hors site.

31/07: La matinée est un peu moins bonne que la veille et pourtant la météo était au rendez vous. Un total de 68 oiseaux a été capturé. La station a reçu la visite de 3 personnes. De belles surprises avec un Phragmite des joncs bagués hors site, plusieurs individus gras. A noter la capture de 2 Locustelles tachetées.

Toujours pas de Phragmite aquatique

01/08: La nuit dégagée a été favorable à la migration. Un total de 74 captures pour 13 espèces a été effectué. Le nombre de Phragmite des joncs continue d’augmenter et de nombreux oiseaux gras sont présents.

Les premières captures de Rale d’eau ont eu lieu ce matin tandis qu’à nouveau pour la troisième année consécutive un Grimpereau des jardin s’est pris dans les filets.

IMG_9927Râle d’eau (Sylvia CHEVALIER)

Break de 5 jours! Pendant quelques jours la station sera fermée avant de reprendre du service le 7 aout.

Nous voila de retour quotidiennement pour les 3 prochaines semaines !

Dimanche 7 aout: Malgré des conditions peu favorables ce matin (brume persistante, roselière détrempées, averse en fin de matinée) le bilan de la matinée est de 74 captures pour 10 espèces. Plus de 80% des captures concernent les Rousserolles effarvattes et les Phragmites des joncs. Plusieurs individus de Phragmites présentent une forte adiposité, de plus un contrôle anglais a été capturé ce matin.

Notons la capture d’un jeune Bruant zizi, ce qui porte le total d’espèces capturées à 23. Un nouveau Martin pêcheur a été capturé ainsi qu’un Rale d’eau.

DSC00789Mâle de Bruant zizi (Grumpy Nature)

Lundi 8 aout: La matinée s’achève sur un total de 77 captures pour seulement 7 espèces. Le Phragmite des joncs domine les captures avec 71% des captures. Un Phragmite des joncs bagué au Royaume Uni a été contrôlé. Toujours pas de Phragmite aquatique de capturer.

Mardi 9 aout: Les jours se suivent et se ressemblent à Kervijen. Nuit dégagée, roselière détrempée le matin et vent se levant vers 10 heures.

La matinée se termine une nouvelle fois avec 70 captures pour seulement 8 espèces différentes. Aucune surprise à noter ce jour. Les Phragmite des joncs dominent à nouveau les débats. 4 contrôles d’oiseaux bagués hors site ont été réalisés: 2 Phragmites de Jersey, 1 du Royaume Uni et 1 oiseau français.  Toujours pas de Phragmite aquatique!!! A quand le premier?

Mercredi 10 aout: Une fois n’est pas coutume les conditions météorologiques ont été bonnes du début à la fin de la matinée. Cela s’en ressent sur le bilan de la journée avec 102 captures (record pour 2016) pour 13 espèces différentes.

Nous sommes toujours dans le passage des phragmites des joncs avec 2 contrôles français aujourd’hui.  Par contre peu d’oiseaux gras ont été capturés. Une vingtaine d’hirondelle ont été capturé des trois espèces.

DHE_7054Hirondelle de fenêtre (Sylvia CHEVALIER)

Deux nouvelles espèces viennent se rajouter à la liste: l’Hirondelle de fenêtre et le Pouillot fitis.

IMG_9931Pouillot fitis (Sylvia CHEVALIER)

Jeudi 11 aout: Les jours se suivent et ne se ressemblent pas sur Kervijen. Petite matinée qui a vu la capture de 54 oiseaux pour 9 espèces. RAS, pas de contrôles étrangers, pas de contrôles français, pas de Phragmite aquatique, bref pas grand chose à se mettre sous la pince. Le nombre de Phragmite des joncs a baissé de moitié comparé aux jours derniers. Un nouveau Martin pêcheur de baguer et notons le retour des Panures à moustaches dans les filets!

IMG_6294                                                                                Baguage d’une femelle de Panure à moustaches (Sylvia CHEVALIER)

Vendredi 12 aout: A nouveau une petite matinée bien que les effectifs capturés soient sensiblement supérieurs à la veille et le nombre d’espèces en augmentation. Le bilan de la matin est de 57 captures pour 13 espèces. Un creux dans la migration des phragmites se fait sentir depuis 2-3 jours. A nouveau une capture de Pouilot fitis et toujours pas de Phragmite aquatique.

Samedi 13 aout: La roselière n’a pas séchée de la matinée malgré de tres bonnes conditions météo. Malgré tout le nombre de captures est en hausse par rapport aux jours précédents. 68 captures pour 9 espèces. La surprise du jour est la capture d’une jeune gorge bleue, la première de la saison. Un nouveau Martin pêcheur a été bagué. A noter aussi la hausse des captures de Phragmite des joncs par rapport aux 3 derniers jours.

IMG_9946Jeune Gorge bleue à miroir (Sylvia CHEVALIER)

Dimanche 14 aout: Petite matinée aujourd’hui avec un total de seulement 48 captures mais une belle diversité avec 13 espèces. Pas de nouveautés si ce n’est 2 nouveaux Râles d’eau et un nouveau Martin pêcheur.

IMG_8400Plaque incubatrice sèche chez une femelle de Rousserolle effarvatte (Sylvia CHEVALIER)

Lundi 15 aout: A nouveau une petite matinée avec 52 captures pour 10 espèces dont une nouvelle espèce pour la saison la Linotte mélodieuse. La matinée a été plombée par le vent qui a sévit bien avant le jour. Parmi les espèces capturées on trouve 2 nouveaux Rales d’eau, un Pouillot fitis, une Fauvette grisette… Toujours pas de Phragmite aquatique et pas de contrôles d’oiseaux bagués hors du site.

Mardi 16 aout: La misère dans les filets! Matinée à nouveau gâchée par le vent continu en plus du fait que la roselière s’est vidée des oiseaux!!! Par contre l’animation est venue des cieux avec le passage de plusieurs limicoles: Chevaliers culblanc et aboyeurs, Courlis cendrés, Bécassines des marais et quelques canards dont 2 Sarcelles d’hiver. Les choses bougent! Est ce un bon présage pour les prochains jours avant la dépression promise du week end?

Le bilan de la matinée est bien maigre 37 capture plus faible total de la saison pour 7 espèces. Fait marquant de la matinée la première capture d’un adulte de Martin pêcheur!

Une telle matinée laisse le temps de regarder autour de nous …

IMG_8316Grenouille agile (Sylvia CHEVALIER)

 Mercredi 17 aout: Avons nous touché le fond ou le pire est il devant nous? La pire matinée en 10 ans de présence à Kervijen, seulement 20 captures pour la matinée. Pour dire il y a eut autant de Râle d’eau capturés que de Phragmite des joncs et plus de pouillots capturés!!

Jeudi 18 aout: Il y a des jours où il vaut mieux rester couché. Le crachin et le vent annonçaient la couleur… Deux petites heures d’ouverture et puis s’en va! Voila on a touché le fond 5 captures pour 5 espèces différentes. Rien d’étonnant au vu des conditions météo. Demain jour off, samedi surement aussi et dimanche on verra.

Vendredi 19 aout: Comme prévu les conditions météo n’ont pas permis d’ouvrir la station.

Samedi 20 aout: Nouvelle journée off. La météo ne permet pas d’ouvrir la station.

Dimanche 21 aout: Nous voila de retour malgré un vent assez fort. La semaine se fini un peu mieux qu’elle n’avait commencé avec un bilan de 52 captures pour 10 espèces. A nouveau ce sont les Phragmites des joncs qui dominent les débats. Il semble qu’un nouveau contingent soit arrivé apres un creux de plusieurs jours.

Quelques surprises pour la matinée avec une nouvelle Locustelle tachetée, une Fauvette grisette, 2 Pouillots fitis et une nouvelle espèce pour la saison avec la Linotte mélodieuse. Toujours pas de Phragmite aquatique!

IMG_9896Linottes mélodieuses (Sylvia CHEVALIER)

Lundi 22 aout: A nouveau une petite matinée. Les captures sont en baisse par rapport à la journée précédente: 37 captures pour 12 espèces.

Le nombre de Phragmite des joncs a chuté, il n’est que de 5! A noter la nouvelle capture d’un Bruant zizi et une nouvelle espèce pour la saison avec une Mésange à longue queue. Ce qui porte le total d’espèces à 30 unités.

IMG_5543Mésange à longue queue (Sylvia CHEVALIER)

La Tourterelle des bois est venue visiter les filets mais ne les a surement pas trouvé à son gout… Dommage!

Mardi 23aout: Le bilan de la matinée s’élève à 35 captures pour 10 espèces. Pas grand chose à noter sur cette matinée si ce n’est de nombreux Phragmite des joncs très, très gras avec un record à 18.8 grammes.

Une nouvelle Locustelle tachetée a été baguée. Et puis c’est tout!!!

Mercredi 24 aout: Il aura fallu être patient, et voila la 31 eme espèce est arrivée et c’est le très attendu Phragmite aquatique. Le bilan est bien maigre 21 captures pour 7 espèces.

Ce matin enfin un jeune Phragmite aquatique a été capturé et bagué et c’est bien là l’essentiel de cette matinée. Depuis 2010 l’espèce a été capturée chaque été ce qui témoigne de la fidélité au site et de l’importance de conserver le marais de Kervijen et les prairies amont en bon état de conservation. Il en va de la responsabilité de la France (signature du mémorandum).

PHRAGMITE AQUATIQUEPhragmite aquatique (Sylvia CHEVALIER)

Jeudi 25 aout: Superbe matinée qui contraste avec les jours précédents. De belles surprises dans les filets!

Un total de 64 captures a été fait pour 13 espèces différentes. Les Phragmites des joncs sont au rendez-vous. Peu d’oiseaux gras, il s’agit certainement d’un arrivage.

Au rayon des surprises 2 Torcols fourmilier soit autant que ces 10 dernières années!! 2 Martins pêcheurs, 2 Fauvettes des jardins, le retour des Mésanges bleues, un auto contrôle de Gorge bleue à miroir. Bref de la diversité🙂

Vendredi 26 aout: Le bilan de la matinée est de 31 captures pour 8 espèces. Rien d’extraordinaire si ce n’est la capture d’une nouvelle espèce le Pipit des arbres. Une belle brochette de 3 Martins pêcheurs a clôturé la session.

Samedi 27 aout: Pour ce qui est peut être la dernière session du mois d’aout les oiseaux ont répondu présents. Non seulement le nombre de captures est très élevé avec 99 captures et surtout le nombre d’espèces est impressionnant 24!!! (un record), dont 3 nouvelles espèces pour la saison.

Parmi la diversité notons 4 Gorges-bleues, 4 Tariers des prés, 1 Traquet motteux, 2 Fauvettes grisettes, 5 Pouillot fitis, 1 Cisticole des joncs, 3 Troglodytes mignons, 1 Râle d’eau, 1 Linotte mélodieuse …

Tarier des prés et Traquet motteux (Sylvia CHEVALIER)

Un Phragmite des joncs belge a aussi été contrôlé.

Et dans tout cela pas de second Phragmite aquatique😦

Dimanche 28 aout: Pas de dernière session pour ce dimanche matin. La météo ne permet pas d’ouvrir dans de bonnes conditions les filets. Rendez vous en septembre une fois par semaine et ce jusqu’à la mi décembre.

Bilan estival

Bilan été 2016

Mois de septembre: ouverture hebdomadaire

Dimanche 4 septembre: Session tronquée par la mauvaise matinée de début de journée. Les filets n’ont été ouverts qu’à 9 heures. Le bilan est de 31 captures pour 12 espèces.

Outre le contrôle d’une Gorge bleue stationnant depuis plusieurs semaines, notons la 37 eme espèce pour la saison avec le Tarier pâtre, une nouvelle gorge bleue et l’absence de Phragmite pour cette session. Rendez vous le 11 en espérant une meilleure météo !

Mercredi 7 septembre: Des nouvelles fraiches des oiseaux bagués à Kervijen. Une rousserolle baguée le 22 aout à Kervijen a été contrôlée ce jour à l’étang de Trunvel.

IMG_5678 copieRousserolle effarvatte (Sylvia CHEVALIER)

Dimanche 11 septembre: Contrairement au week end dernier la météo est clémente avec nous. Le bilan de la session est excellent avec 79 captures pour 17 espèces différentes. Le Phragmite des joncs fait son retour par rapport à la semaine dernière avec 4 individus. Pour une fois ce sont les espèces terrestres les plus abondantes comme en témoignent les 26 Fauvettes à tête noire capturées! Le Rouge gorge et l’accenteur mouchet ne sont pas en reste avec respectivement 8 et 6 captures.

Dimanche 18 septembre: A nouveau une belle matinée de baguage sur le marais de Kervijen. L’ambiance matinale prend des airs d’automne! Les températures fraiches nous rappelle la fin de l’été.

La session se clôture avec un total de 74 captures pour 14 espèces. Encore une fois ce sont les Fauvettes à tête noire qui sont les nombreuses (21). Les Pouillots véloce (9) font leur aapparition dans le tiercé de tête et ce n’est que le début🙂. Les Accenteurs mouchets, les Rouge-gorges, qui ont fait la grasse mat’, et les Bouscarles ne sont pas en reste non plus (7 captures pour chacun). A noter le retour des grands turdidés: Merle noir (4) et la Grive musicienne (1). Seulement 7 Acrocephalus auront été capturés!

IMG_9292Fauvette à tête noire (Sylvia Chevalier)

Lundi 19 septembre: Bien que la matinée s’annonçait sous de bons hospices (pas de vent, roselière sèche, températures douces) le bilan est mitigé. Encore une fois une belle diversité est présente aux filets avec 14 espèces mais seulement 45 captures:11 Fauvettes à tête noire, que des mâles! 1 nouvelle Gorge bleue, 2 Tariers pâtre, 1 nouveau Martin pêcheur.

Dimanche 25 septembre: La météo ne permet pas d’ouvrir tous les filets cependant une unité sera tout de meme activée durant deux petites heures. Suffisant pour réaliser 22 captures de 6 espèces différentes: Pouillot véloce, Rouge gorge, Fauvette à tête noire, Bouscarle de Cetti, Grive musicienne, Rousserolle effarvatte.

Lundi 26 septembre: Session qui s’est déroulée dans de tres bonnes conditions. Cette matinée a été animée par des passages successifs d’un B 52 venu larguer ses parachutistes!!!

Le bilan de la session est excellent avec 79 captures pour 16 espèces dont deux nouvelles pour la saison: la Bécassine des marais et le Roitelet à triple bandeau. Les captures sont dominées par le Bruant des roseaux, la Bouscarle de Cetti, le Rouge gorge, l’Accenteur mouchet. Les grands turdidés ne sont pas en reste non plus avec 6 captures et 3 contrôles.

IMG_2721                                                            Roitelet à triple bandeau (Sylvia CHEVALIER)
DHE_5629Baguage d’une Bécassine des marais (Grumpy Nature)

Dimanche 2 octobre: Grumpy attaque un nouveau cycle dans la saison de baguage,le suivi automnal des passereaux sur le marais de Kervijen. Cette première matinée automnale débutée sous des températures bien fraiche s’achève sous le soleil. Une session comme on en rêve avec 108 captures et 15 espèces.

La cohorte d’oiseaux fréquentant le marais a bien changé. Les rousserolles et autres phragmites sont absents des captures pour cette matinée. Par contre ce sont les Bruants des roseaux qui sont les plus capturés avec 30 individus. Suivent les Rouges gorges et les Fauvettes à tête noire avec 13 individus puis les Accenteurs mouchets et les Pouillots véloce. A noter 9 captures de Panures à moustaches soit autant que depuis le début juillet!!!

Parmi les Panures l’individu 7317045 qui avait été contrôlé le 19/09/16 à Trunvel est de retour suivie certainement d’autres oiseaux de la baie d’Audierne comme en témoigne un contrôle d’un jeune mâle du pays bigouden! Ça bouge chez les panures!

Des matinées comme celle là, on en redemande!

Lundi 3 octobre: Premières gelées automnales! il a fallu gratter le pare brise! Le froid du petit matin n’a pas découragé les oiseaux. Le bilan de la matinée est de 86 captures pour 18 espèces. Deux nouvelles espèces: le pouillot à grands sourcils (première mention pour le site) et la Bécassine sourde, viennent enrichir la longue liste pour la saison. Nous en sommes à 41 espèces différentes depuis juillet.

bécassine sourdeBécassine sourde (Sylvia CHEVALIER)

Mardi 4 octobre: Une matinée bien venteuse qui a malgré tout vu la capture de 42 individus pour 14 espèces.

Une nouvelle espèce a été capturée ce qui porte à 41 le nombre d’espèces depuis juillet. Il s’agit du Pipit farlouse. A noter la capture pour la seconde matinée de suite d’un Tarier des prés.

Mesures biométriques sur un Pipit farlouse by Emy (SylviaCHEVALIER)

Mercredi 5 octobre: Retour des conditions météo favorables sur Kervijen et les oiseaux sont au rendez vous.

Le bilan fait état de 72 captures pour 15 espèces. Les grands turdidés sont au rendez vous avec 9 captures ainsi que les rouges gorges (10). Les captures sont dominées par les Pouillot véloces (17).

La soirée fut consacrée au premier dortoir Bruants et aux captures bécassines. Pour cette première soirée de baguage le résultat est décevant avec 1 seul Bruant capturé et 2 Bécassines (1 sourde et 1 des marais).

Baguage des Bécassines de nuit (Sylvia CHEVALIER)

Vendredi 7 octobre: Après une journée off voici le ringing day!!! En effet en ce vendredi une session en matinée et en soirée ont lieu.

La matinée se solde par 90 captures de 14 espèces. Ce sont à nouveau les Pouillots véloces qui sont le plus capturés suivis des Bruants des roseaux, Rouges gorges, Fauvettes à tete noire et des grands turdidés.

La soirée Bécassines voit la captures de 7 Bécassines sourdes et 2 Bécassines des marais. Une belle surprise vient couronnée cet agréable début de nuit un Hibou mayen duc (première capture sur le site).

dhe_9673Hibou moyen duc (Grumpy Nature)

Samedi 8 octobre: La matinée débute sous les meilleurs hospices avec une pluie de Bécassines dans les filets!!!! Pas moins de 7 Bécassines sourdes et 2 Bécassines des marais sont capturées lors de la première tournée. En 24 heures ce sont 19 Bécassines qui ont été prises dans les filets.

Bécassine des marais et Bécassine sourde (Sylvia CHEVALIER)

Cette matinée se fini avec 119 captures pour 18 espèces. La 44 eme espèces est capturée avec le Roitelet huppé. Les captures sont dominées par les mêmes espèces que la veille avec en tête les Fauvettes à tête noire.

A noter le contrôle d’une Bécassine sourde baguée en janvier 2016. Également une Bouscarle de Cetti avec un parasite (sorte de papillon) collé sur son oeil!

p1190424Bouscarle de Cetti avec un parasite sur l’oeil (Bejamin PELLEGRINI)

Dimanche 9 octobre: On n’arrête pas une équipe qui gagne. Cette matinée connait la même réussite que les précédentes avec 96 captures pour 14 espèces.

img_1962Panure à moustaches femelle adulte (Sylvia CHEVALIER)

Lundi 10 octobre: Petite matinée dans le froid automnal. Faute de bras, la pression de capture a été moindre que les jours précédents. Bien que les oiseaux soient présents il y a peu de mouvements et cela se ressent sur les captures. Seulement 40 captures pour 10 espèces. Comme les jours précédents ce sont les Pouillots véloce qui sont les plus capturés.

img_1954Mésange à longue queue (Sylvia CHEVALIER)

Soirée Bécassines entre 18heures et 21 heures sur un secteur différent. Le résultat est tout aussi concluant avec lacapture de 5 Bécassines des marais.

Mardi 11 octobre: A nouveau une grosse matinée. 113 captures ont été réalisées ce matin avec un afflux important de Pouillot véloce. Pas de grosse surprise mais encore une belle diversité.

Vendredi 14 octobre: Après 2 jours d’absence nous revoilà pour ce qui sera la dernière session de la semaine. Pour la venue du Conseil Départemental du Finistère la météo est des nôtres.

La matinée s’achève sur 143 captures pour 15 espèces différentes. Une nouvelle espèce a été capturée. Il s’agit de la Rémiz penduline, enfin.

male (k)                                                                            Rémiz penduline (Sylvia CHEVALIER)

Chose rare pour Kervijen la capture de 16 Panures à moustaches lors de la dernière tournée!!

Retour le 31 octobre pour un dortoir suivi de la matinée du 1er novembre

Lundi 31 octobre, soirée: Pour son retour sur le marais de Kervijen Grumpy Nature organise une session de baguage en soirée. L’objectif est de capturer les Bruants des roseaux à leur dortoir.

L’atmosphère automnale est propice aux captures, les oiseaux sont actifs et nombreux, les 8 bénévoles ne seront pas de trop! Le dortoir de Bruants des roseaux était visé et au final  les dortoirs à Etourneaux et Bergeronnettes se sont invités à la fête!!

Devant l’afflux d’oiseaux nous finirons la soirée par baguer les oiseaux dans la grange de Fred au dessus du marais.

Photo Sylvia CHEVALIER

Le bilan de la soirée est excellent, il s’agit même d’un score fleuve pour un dortoir à Kervijen avec 174 captures pour 17 espèces. Les espèces les plus capturées sont le Bruant des roseaux (69), L’Etourneau sansonnet (40), Le Pouillot véloce (26) et la Bergeronnette grise (13).

img_7812Etourneaux sansonnets (Sylvia CHEVALIER)

Six nouvelles espèces ou sous espèces viennent enrichir le bilan de la saison: la Bergeronnette grise et la Bergeronnette de Yarell, l’Etourneau sansonnet, le Pouillot véloce de Sibérie, le Pipit spioncelle et le Bruant nain.

Un grand merci à Fred et Amandine qui nous ont accueilli dans leur Grange

Mardi 1er novembre: Nous poursuivons sur notre lancée de la veille dans la fraicheur de cette belle matinée d’automne. Les oiseaux sont de nouveau au rendez vous.

Nombre de capture record pour la station de Kervijen depuis 11 ans avec 200 captures dans la matinée pour 18 espèces. Pas de nouvelles espèces capturées ce matin. Les espèces les plus capturées sont le Pouillot véloce (94), le Bruant des roseaux (44) et la Bouscarle de Cetti (13). Les autres espèces ne dépassent pas la dizaine d’individus capturés.

Mercredi 2 novembre: Un peu de répit pour l’équipe de la station. La brume matinale persiste jusqu’en début d’apres midi et semble freiné les ardeurs des oiseaux. Toutefois nous finissons la matinée avec 109 captures et seulement 10 espèces. Nous faisons la fine bouche aujourd’hui🙂. Seules deux espèces dominent les débats: le Pouillot véloce avec 56 captures et le Bruant des roseaux avec 36 unités.

Jeudi 3 novembre: Le beau temps est de retour accompagné d’un petit vent d’est qui pique juste ce qu’il faut!

Le bilan s’élève à 15 espèces pour 142 captures. Encore une fois ce sont les Pouillots véloce (78) et les Bruants des roseaux ( 31) qui sont les plus capturés. A noter, la capture de la 53 eme espèce de la saison avec la Bergeronnette des ruisseaux et une nouvelle Grive mauvis.

img_7830Bergeronnette des ruisseaux (Sylvia CHEVALIER)

Enfin pour bien finir cette semaine de baguage une dernière soirée Bécassine est organisée en début de soirée. Cette dernière tourne vite à une soirée Etourneau!!!!! Un dortoir de plus de 6000 Etourneaux sansonnets s’est installé dans la roselière de Kervijen. Le spectacle est magnifique et assourdissant! Parmi les 43 étourneau une pauvre Bécassine sourde a trouvé le moyen de se faire capturer.

Le bilan de la semaine est de 666 captures pour 25 espèces différentes

Rendez vous la semaine prochaine

bilan-nov-kervijen-16

img

Mardi 8 novembre: Nuit et matinée bien humides! La roselière est détrempée et peu de mouvements sont observés. Toutefois, le bilan est plus que positif avec 80 captures pour 11 espèces différentes. Pour cette session le nombre de contrôles est presque aussi important que le nombre de baguages!! Les effectifs sont en baisse comme en témoigne, les seulement,24 Pouillots véloces et 21 Bruants des roseaux. 10 Panures à moustaches sont à noter dont un baguage et plusieurs oiseaux en provenance de Trunvel.

img_7844Bruant des roseaux mâle (Sylvia CHEVALIER)

Vendredi 11 novembre: Pas de répit pour nos amis les oiseaux en ce jour d’Armistice!

Et à nouveau une belle matinée avec 111 captures et 16 espèces différentes. Les Pouillots dominent encore les débats avec 55 captures, suivis par les Bruants des roseaux 27 captures. Les effectifs capturés des autres espèces sont anecdotiques, ne dépassant pas 4 unités.

La captures de 3 espèces ou sous espèces de Pouillot véloce a donné lieu à une belle passe d’armes qui s’est conclue par un joli cliché. Merci Sylvia.

img_8077Photo de famille de Pouillots: Pouillot véloce espèce nominale, Pouillot Véloce de Sibérie (Tristis), Pouillot véloce de Scandinavie (Abietinus) (Sylvia CHEVALIER)

Et pour finir la session sur une bonne note s’il en fallait une, un Bruant des roseaux bagué en …. Suède s’est pris dans les filets. Cette donnée est la plus septentrionale d’un oiseau capturé à Kervijen.

bruant-suedoisBruant des roseaux bagué en Suède et sa bague suédoise (Sylvia CHEVALIER)

Lundi 14 novembre, soir: En ce début de semaine, se propose à nous peut être l’unique fenêtre météo. Ce lundi soir c’est opération dortoir.

Dans des conditions bien,bien humides, le résultat est bien maigre: 54 captures dont 29 Bruants des roseaux, tout de même!!! C’était le but.

Mardi 15 novembre: Les conditions sont loin d’être en notre faveur. L’atmosphère est très humide tout comme la roselière et pourtant il y a un peu de mouvements mais juste un peu.

Cela faisait bien longtemps que nous n’avions plus connu telle disette à la station: 49 captures et 10 espèces!!! Merci aux 29 Pouillots véloce qui sont venus visités les filets!!!

C’était sans aucun doute la dernière session de la semaine en espérant meilleure météo la semaine suivante……

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Samedi 26 novembre: Nous voila de retour sur le marais après 15 jours de mauvais temps qui ont empêché les captures. Pour ce retour le bilan est très bon avec 79 captures pour 12 espèces.

Pas de grosse surprise. Les Pouillots dominent les débats accompagnés des Bruants des roseaux. Un Pouillot véloce belge est venu nous rendre visite ainsi que 2 Pouillots véloce de Sibérie. Encore une nouvelle Panure à moustaches de baguer et un contrôle de la baie d’Audierne.

Mardi 29 novembre (soirée):  Vu les conditions météo nous n’ouvrons pas l’ensemble des filets. Le dortoir permet la capture de 12 Bruants des roseaux, 1 Rouge gorge, 1 Mésange bleue et 1 Accenteur mouchet et 1 Etourneau sansonnet. La pose des claps net a permis la capture de 2 nouveaux Râle d’eau.

Mercredi 30 novembre: Voila 4 jours que le froid polaire s’est installé sur le pays et la baie de Douarnenez n’y échappe pas.

Le marais s’est vidé de son eau en quelques jours suite au débouchage du Kerharo. Les niveaux d’eau ont baissé de 45 cm!!!!!!. Si cela est une mauvaise nouvelle pour les habitants du marais au vu de la saison et les jours de gel qui se succèdent cela fait notre bonheur et nous permet de réaliser des séances de captures des rallidés et des Bécassines.

Les vasières fraichement exondée sont totalement gelées sur plusieurs centimètre et les pièces d’eau libre sont prise par la glace jusqu’à 3-4 centimètres d’épaisseur. Certains jours elles ne dégèlent pas ou très peu.

La matinée a vu la capture de 68 individus pour 8 espèces. 55 Pouillots véloces ont été capturés, 4 Mésanges à longue queue et 3 Bruants des roseaux seulement.

Nous revenons en fin de journée profitant des bonnes conditions météo pour réaliser une soirée Bécassine.

La soirée est prolifique avec 3 Bécassines des marais et 2 Bécassines sourdes capturées. Deux nouveaux Martins pêcheur, 1 Pipit spioncelle, 1 Troglodyte, 3 Bruants des roseaux et 1 Mésange bleue viennent compléter le tableau des captures.

Enfin, lors de la dernière tournée, Ho, surprise! avec la 55eme esoèce de l’année, 1 Sarcelle d’hiver mâle.

La semaine du 5 au 11 sera la dernière de l’année 2016. La station fermera jusqu’au printemps 2017.

 

Mardi

DHE_8763

Bécasseaux sanderling sur la plage de Ploeven (Grumpy Nature)

 

Téléchargez le bilan du suvu 2015 des oiseaux d’eau en baie de Douarnenez:

Suivi des oiseaux d’eau en baie de Douarnenez 2015 (PDF)

 

Le suivi se poursuit en 2016.