Feeds:
Articles
Commentaires
MARAIS DE KERVIJENMarais de Kervijen (Grumpy Nature)

 

Bienvenu à la station de baguage de Kervijen : saison 2017

Ouverture quotidienne du 20 juillet au 20 septembre 2017 sauf météo défavorable (fort vent et/ou pluie)

 

IMG_0376_exposure

Que s’est il passé à la station de baguage de Kervijen en 2016 : Baguage Kervijen 2016

 

L’aventure se poursuit en 2017 pour la douzième année consécutive

 

Nos partenaires en 2017 :

  • Soutien scientifique et approvisionnement bagues : Le Centre de Recherches par le Baguage des Populations d’Oiseaux (MNHN)

Logo CRBPO

 

  • Soutiens financiers Agence de l’eau Loire-Bretagne, Conseil général, Crédit agricole et Grumpy Nature

 

 

  • Soutiens techniques :

Montage dossier Bretagne Vivante et Grumpy Nature

LogBVDec2014

Gestionnaire hydraulique : EPAB

logoepabRVB

Des Programmes scientifiques

La station de baguage de Kervijen a pour objectif global l’étude par le baguage des oiseaux tout au long de l’année. Toutefois, le gros du travail réside dans l’étude des passereaux paludicoles. Étudier les oiseaux sur cette zone humides permet à la fois d’inventorier les espèces d’oiseaux, de comprendre le fonctionnement des population qui utilisent ce marais, de mettre en avant la fonctionnalité et l’importance d’un tel site au niveau local, régional et international.

C’est aussi l’occasion de s’intéresser au patrimoine naturel local, d’en inventorier la richesse et de le faire découvrir à tous.

La station de baguage de Kervijen participe également à des thèmes de recherche nationaux ou internationaux. Ainsi en 2017, nous participons activement à deux programmes scientifiques :

Programme Pupipo qui consiste à collecter les mouches plates sur les oiseaux : Lettre d’information La mouche plate  la-mouche-plate-n-1 / la-mouche-plate-n0

DSCN0214
Tubes contenant les mouches plates prélevées sur les oiseaux (Grumpy Nature)

Participation au Plan National d’Actions en faveur du Phragmite aquatique (Phragmite aquatique)

 

Formation/Animation :

La station de baguage a également pour vocation la formation des aides bagueurs et des futurs bagueurs. En plus elle accueille chaque année plusieurs dizaines de visiteurs curieux de découvrir cette activité.

 

Aidez nous à faire vivre la station

Dans un objectif de pérennisation de la station et d’élargissement des plages d’ouverture (l’idéal serait juillet à fin novembre) nous recherchons des partenaires financiers publics ou privés qui souhaiteraient soutenir le projet de la station. Bien entendu nous avons besoin d’aide financière et aussi matérielle.

Vous souhaitez devenir mécène de la station, faire un simple don, apporter une aide matérielle, nous sommes preneurs. Pour cela il suffit de nous contacter par e-mail : association.grumpynature@hotmail.fr ou de nous envoyer tout simplement votre don.

 

 

Revue de presse:

Télégramme du 1/07/17

article Télégramme 1_07_17

article telegramme 7 aout 2017Article du télégramme du 5/08/17

La station au jour le jour

Bilans des sessions : saison 2017

 

DHE_7107Table de baguage (Grumpy Nature)

 

Samedi 8 juillet :  (en 2016, 62 captures; 32 baguages et 25 contrôles pour 11 espèces)

Après le faux départ du week-end dernier due à une météo capricieuse, cette fois-ci fut la bonne. Suite à une nuit très claire (pleine lune oblige) et chaude une matinée pleine d’espoir s’annonçait. L’équipe de Grumpy Nature ne regretta pas d’avoir ouvert les filets.

En effet, cette belle matinée du 9/07/17 restera comme l’une des plus productive de la courte histoire de la station. 138 captures (21 contrôles et 117 baguages) ont été réalisées pour 18 espèces.

La Rousserolle effarvatte domine les débats avec 55 captures principalement des jeunes. Suit le Bruant des roseaux avec 21 captures dont 6 adultes. Le Phragmite des joncs complète le podium avec 10 captures.

DHE_2814Rousserolle effarvatte en train de chanter (Sylvia CHEVALIER)

Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que tombent les premières surprises et données intéressantes. Ainsi 2 jeunes Bruants des roseaux bagués en juin 2017 sur le marais voisin de Ty Anquer ont été contrôles. Le nombre de jeunes Bruant des roseaux bat un record. Signe d’une bonne saison de reproduction.

Un mâle chanteur de Locustelle luscinioïde a été entendu en soirée vendredi et toute la matinée du samedi.

Une famille de jeune Panures à moustaches a été capturée confirmant -si cela était encore nécessaire- l’installation de l’espèce depuis 4 ans.

Alors que cela ne s’était pas produit depuis plusieurs années, un dortoir d’hirondelles a investit la roselière pour la nuit.

 

Dimanche 9 juillet : Après une belle nuit claire et étoilée , le début de matinée est frais. La roselière met du temps à sécher et les premiers rayons de soleil se font attendre! Bien que la cacophonie des chants d’oiseaux raisonnent dans toute la roselière ces derniers se déplacent peu. Il faudra attendre le milieu de matinée pour faire de belles tournées.

dscn0183.jpgL’unité 5 au-dessus de l’eau capture une belle diversité d’espèces (Grumpy Nature)

Le bilan de la matinée est encore une fois excellent avec 100 captures et 18 espèces. La petite boulette de la matinée nous prive d’une 19eme espèce avec la « fuite » de la Fauvette des jardins, qui plus est un contrôle de 2016!!! Le fautif a été sévèrement châtié 🙂

Notre héro malheureux du jour qui a vu s’échapper la Fauvette des jardins de 2016.

 

Avec 38 captures, ce sont les Rousserolles effarvattes qui arrivent en tête suivies des Hirondelles rustiques (11), des Bruants des roseaux (8), de l’Accenteur mouchet, la Fauvette à tête noire et le Phragmite des joncs (5).

DHE_7051Hirondelles rustiques (Sylvia CHEVALIER)

Assez rare pour être signaler la capture d’un mâle adulte de Martin pêcheur.

Déjà en 2 jours plus de Linottes mélodieuses ont été capturées qu’en une année voire plus! Signe d’une bonne reproduction?

DSCN0181Linotte mélodieuse male (Grumpy Nature)

 

Bilan des captures du week-end des 8 et 9 juillet

 

Nouveau Document Microsoft Word (2)

Vendredi 14 juillet: Il ne fallait pas arriver en retard à la station aujourd’hui. Tout s’est déroulé dans les deux premières heures avec plus de 80 captures à 8h30. La suite fut bien moins réjouissante, la faute à un vent régulier pas très fort mais suffisamment soutenu pour annihilé l’efficacité des filets.

Malgré tout le bilan de la matinée est encore tres bon avec 115 captures pour 13 espèces. La Rousserolle effarvatte domine toujours les débats.

Les premiers Phragmites des joncs gras font leur apparition: début de migration?

A nouveau quelques hirondelles piégées à la sortie du dortoir

La très bonne surprise de la journée est la capture de deux Locustelles luscinioides (1 femelle adulte et 1 jeune). C’est la troisième année de suite que l’espèce niche sur le marais.

DSCN0196Table de baguage (Grumpy Nature)

Samedi 15 juillet: Les jours se suivent et se ressemblent en ce début de saison à la station de Kervijen.

Le bilan de cette matinée est de 97 captures pour 14 espèces. A nouveau ce sont les Rousserolles effarvattes qui dominent les captures (39). Ensuite viennent les Bruants des roseaux (15) avec toujours autant de jeunes. Puis, le nombre de Phragmites des joncs augmente de jour en jour (12).

Les autres espèces sont plutôt inféodées aux buissons et représentent des effectifs faibles: Pouillot véloce (7), Accenteur mouchet (4), Fauvette à tête noire (3 dont 1 contrôle de 2016) etc.

DSCN0212

 

Dimanche 16 juillet: Matinée bizarre sur Kervijen. Ciel couvert, atmosphère lourde au crépuscule. Puis dissipation des nuages pour mieux laisser la place à une brume de mer qui vient étouffer le site. Un silence de mort s’abat de longues minutes sur le marais, une véritable atmosphère hitchcokienne!!!

Toutefois le bilan de la matinée est aussi bon que la veille avec 98 captures et 13 espèces.

La Rousserolle effarvatte est encore l’espèce la plus capturée.

Contrôle d’un vieux mâle de Rousserolle effarvatte avec un plumage tres usé et en mue de la tête.

 

Trois nouvelles espèces sont venues grossir la liste de ce début de saison: le Râle d’eau, le Tarier pâtre et pour la 4eme année de suite le Grimpereau des jardins!

DSCN0207Grimpereau des jardins (GrumpyNature)

Bilan des captures du week-end des 14-15-16

Nouveau Document Microsoft Word (2)

Jeudi 20 juillet: Petite matinée en raison d’un vent de Nord ouest soutenu qui n’a pas daigné mollir de la matinée accompagné d’averses.

On est loin des scores des derniers jours avec seulement 54 captures pour 10 espèces.Pas de surprises à noter pour cette matinée bien banale! Il sera difficile de se refaire la cerise demain vu les prévisions météo exécrables prévues 😦

Vendredi 21 juillet: Nous avons bravé les mauvaises prévisions météo du matin et bien nous en a pris! Certes le bilan est médiocre mais recèle une petite surprise: seulement 35 captures pour 8 espèces.

Pour la troisième session de suite les Bouscarle de Cetti brillent par leur absence alors qu’elles se font entendre chaque matin!!!

La surprise du jour est la capture d’une femelle adulte de Martin pêcheur baguée début aout 2016 sur le marais comme jeune.

IMG_5719Baguage d’un Martin pêcheur

Samedi 22 juillet: Les jours se suivent et se ressemblent en cette fin de semaine. Nouvelle session perturbée par la météo et achevée précocement.

38 captures (24 baguages) pour 8 espèces. Un mâle de Locustelle luscinioide a été capturé ce qui porte à 3 le nombre de captures et d’oiseaux différents pour cette espèce (1 femelle, 1 mâle et 1 jeune). Rien d’autre à signaler par ailleurs.

Dimanche 23 juillet: Tout commençait bien voire même très bien en ce début de matinée. Puis soudain ce fut le déluge et obliger de fermer dans la précipitation (aucun mauvais jeu de mot).

Pour cette nouvelle matinée écourtée, 3eme en 3 jours!! :(, le bilan est de 54 captures pour 10 espèces.

Lundi 24 juillet: Le beau temps est de retour et les oiseaux se dégourdissent les ailes. Le début de matinée commence sous les meilleurs hospices avec ce magnifique spectacle d’un adulte de Faucon pélerin apprenant à un jeune l’art de la chasse en haut vol!!!

Le bilan de la matinée est honorable avec 63 captures pour 10 espèces.

La 4eme Locustelle Luscinioide a été capturée et il s’agit d’un second mâle adulte :). Une nouvelle espèce pour la saison a été attrapée il s’agit du Bruant zizi. Par contre les Bruants des roseaux ont brillé par leur absence.

IMG_6446 - CopieFemelle adulte de Panure à moustaches (Sylvia CHEVALIER)

Mardi 25 juillet: Cela faisait quelques jours que nous n’avions pas ouvert avec une météo si favorable. Le nombre de captures est nettement en hausse par rapport à ces derniers jours avec une très belle diversité.

Le bilan de la session est de 94 captures pour 17 espèces dont une nouvelle pour la saison: la Mésange à longue queue.

IMG_5543Mésange à longue queue (Sylvia CHEVALIER)

Il s’en est fallu de peu pour que le Phragmite des joncs remporte l’étape du jour. Une nouvelle fois les captures sont dominées par  la Rousserolle effarvatte (30), puis le Phragmite des joncs (26). La troisième place se partage entre les Pouillots véloces et les Rouge gorge (7). Une nouvelle fois les Bruants des roseaux brillent par leur absence.

IMG_3646
Jeune Rouge gorge en mue (Sylvia CHEVALIER)

En marge de la station cette matinée fut l’occasion de belles observations de reptiles: Vipère péliade, lézard des murailles.

Mercredi 26 juillet: Journée off en raison de la mauvaise météo

Jeudi 27 juillet: Petite matinée marquée par un fort vent continu. Le bilan est de 59 captures pour 9 espèces. La très bonne nouvelle est la capture de 2 jeunes à peine volant de Locustelle luscinioide.

IMG_65910Jeune Locustelle luscinioide né sur le marais de Kervijen (Sylvia CHEVALIER)

Avec 27 captures le Phragmite des joncs est le maillot jaune de la journée. A noter des individus très gras.

Vendredi 28 juillet: La mauvaise météo est toujours là: vent fort régulier. Le bilan est médiocre avec 37 captures pour 11 espèces.

Le vainqueur de l’étape du jour est le Phragmite des joncs avec 23 captures pour seulement 4 Rousserolles effarvatte.

Si niveau capture cette matinée ne restera pas dans les annales, l’important ce jour fut la visite sur le site du Conseil Départemental et du responsable départemental du CD29. Ce fut l’occasion de discuter des actions menée par Grumpy Nature et de l’intérêt de la zone humide au niveau local et international.

IMG_6597Fauvette grisette (Sylvia CHEVALIER)

Samedi 29 juillet: La semaine se termine comme elle l’avait commencé sous la grisaille. Difficile d’ouvrir les filets toute une session ces derniers jours. Ce matin on a battu tous les records avec une ouverture d’une heure pour 17 captures (4 espèces).

Nous en avons profité pour mettre en place la seconde station qui sera opérationnelle dès mardi 1er aout.

Dimanche 30 juillet: Malgré la nette amélioration au niveau météo, le vent subsiste tout de meme, les oiseaux n’étaient pas au rendez vous ce matin.

Toute petite matinée avec 44 captures pour 10 espèces. Une nouvelle espèce vient s’ajouter à la liste. Il s’agit de la Grive musicienne. A noter également la capture d’un nouveau jeune de Martin pêcheur. Une nouvelle fois ce sont les Phragmites des joncs qui dominent les captures suivis des Rousserolles effarvattes. Les Bruants des roseaux et les Bouscarles brillent à nouveau par leur absence.

Lundi 31 juillet: Le beau temps est de retour et les oiseaux avec. Avec 106 captures et 12 espèces, c’est une nouvelle matinée très prolifique qu’a connu la station de Kervijen.

Comme depuis quelques jours  les Phragmites des joncs sont de plus en plus nombreux (36 captures), signe de mouvements migratoires.. Mais ce sont les Rousserolles effarvattes qui grillent la politesse aux Phragmites ce jour avec 37 captures.  10 Hirondelles rustiques ont été capturées. A nouveau un petit groupe de Pouillot véloce s’est perdu dans les filets (6).

A compter du 1er aout, nous ouvrirons de front 2 stations dans le cadre d’une étude sur la fonctionnalité de la zone humide de Kervijen. La seconde station sera située sur les prairies amont du marais. 3 unités ACROLA y seront déployées. En parallèle nous accueillerons un stagiaire pour une durée de 2 mois qui travaillera sur les ressources trophiques disponibles sur le site.

Mardi 1 aout: Bien que les conditions soient parfaites et qu’on ait jamais bénéficier d’autant de main d’oeuvre pour cette matinée de baguage, les résultats sont en deçà de nos espérances. La nuit étoilée a été propices aux mouvements et a priori aux départs sur le marais.

Du monde à la station en ce 1er aout! (Grumpy Nature)

C’est aussi la première journée de fonctionnement avec les 2 stations: l’une en roselière et l’autre en prairie.

DSCN0261La station dans les prairies amont de Kervijen (Grumpy Nature)

Le bilan est de 63 captures (49 baguages + 14 contrôles) pour 16 espèces tout de même!! Plein de surprises sont venues égayées cette matinée: un Grimpereau des jardins, un nouveau jeune de Locustelle luscinioide, une femelle de Bruant zizi ….Mais la belle surprise est la capture de 2 Pouillots fitis (dates les plus précoces depuis 10 ans) et d’une nouvelle espèce la Cisticole des joncs.

Jeune Cisticole des joncs et Pouillot fitis (Grumpy Nature)

Le Phragmite des joncs reprend la tête des captures avec, seulement, 12 individus suivi de la Rousserolle effarvatte (8) et du Pouillot véloce (8).

Mercredi 2 aout: Journée off en ce jour de déluge….La suite jeudi si le vent le permet!!

Jeudi 3 aout: On en fini plus avec les dépressions: pluie, vent, pluie….impossible de baguer dans de bonnes conditions.

Vendredi 4 aout: Enfin une bonne météo, pourvu que cela dure!! Un peu de vent au lever du soleil question de bien sécher la roselière et c’est parti pour une matinée de haut vol!!

Matinée exceptionnelle pour Kervijen avec 150 captures et aide bagueuse d’exception avec la présence de Justine sans oublier le non moins inclassable JB.

De loin c’est le Phragmite des joncs qui arrive en tête avec 81 individus suivi de la Rousserolle effarvatte avec seulement 25 oiseaux. L’Hirondelle rustique (18) occupe la troisième place. Une fois n’est pas coutume, au chiffre s’ajoute la diversité avec 18 espèces: Grimpereau des jardins, Panures à moustaches, Fauvette des jardins, Martin pecheur etc.

Pouillot fitis/ Grimpereau des jardins/Panure à moustaches (Sylvia CHEVALIER)

Samedi 5 aout: Une journée de plus avec une belle météo. On peut enfin enchainer les matinées de baguage 🙂

Le bilan est moins flatteur que la veille mais tres bon tout de même. 79 captures pour 15 espèces et toujours pas de Phragmites aquatiques. L’espèce la plus capturée est le Phragmite des joncs (45), suivi de la Rousserolle effarvatte (16).

Dimanche 6 aout: Si les nuits claires et étoilées sont propices aux déplacements, elles sont également facteur d’une forte rosée dont la roselière a du mal à se défaire!!!

Le bilan du jour est de 83 captures pour 19 espèces dont 3 nouvelles pour la saison: le moineau domestique, la Gallinule Poule d’eau et la Bécassine des marais. Depuis le début juillet ce sont 33 espèces qui ont été capturées.

Bécassine des marais / Moineau domestique mâle / Jeune Gallinule Poule d’eau (Grumpy Nature)

Le Phragmites des joncs arrive en tete des captures (29), suivi ho surprise! du Pouillot véloce (12) et de la Rousserolle effarvatte (11). A noter la capture d’un nouveau jeune de Locustelle luscinioide.

DSCN0284Atelier baguage de Pouillot véloce (Grumpy Nature)

Lundi 7 aout: Une matinée presque parfaite au niveau météo et une forte activité des oiseaux dans la roselière.

Le bilan de la journée est de 123 captures pour 16 espèces. Avec 54 individus le Phragmite des joncs devance de loin la Rousserolle effarvatte et ses 19 captures. La surprise est la capture de 15 Pouillots véloce, un record pour la saison!

045Phragmites des joncs adulte et jeune (Sylvia Chevalier)

Mardi 8 aout: Malgré les belles conditions, le résultat de la matinée est moyen. 58 captures pour 10 espèces mais deux nouvelles espèces pour la saison, et de 36 espèces: la Gorge bleue à miroir et la Locustelle tachetée. Les Phragmites sont toujours les plus nombreux (26) suivis des Rousserolles effarvattes (24). Toujours pas de Phragmite aquatique.

IMG_1829Gorge bleue à miroir (Sylvia CHEVALIER)

Mercredi 9 aout: Il y a des jours où mieux vaut rester au lit. A peine ouverts les filets ont été fermés à cause du déluge tombé sur le marais.

Résultats des courses une ouverture de même pas une heure des filets et 21 captures de 3 espèces. Matinée à vite oubliée.

Jeudi 10 aout: Retour du beau temps après le déluge de la veille. Pour cette matinée la station innove avec enfin un abri, certes de fortune,mais un abri tout de même, avec un panneau d’information et des formes d’oiseaux en bois réalisées par Chantal sculptrice venue de Cachan.

DSCN0299                    La station de Kervijen « se modernise » (Grumpy Nature)

Les oiseaux sont au rendez vous comme les visiteurs. La présence de nombreux enfants adonné lieu à une petite animation sur le baguage.

DSCN0309La station prise d’assaut par les enfants (Grumpy Nature)

Au total 123 captures ont été réalisées pour 14 espèces. Le Phragmite des joncs (75) devance de loin la Rousserolle effarvatte (21), le troisième larron étant toujours le Pouillot véloce avec 6 individus. A noter la capture de 4 Pouillots fitis. Mais la surprise du jour sont les très nombreuses captures effectuées sur la station en prairie (27!!!!). Parmi elles un Tarier pâtre mâle adulte bagué en roselière en 2014. Toujours pas de Phragmite aquatique.

DSCN0300Mâle de Tarier pâtre bagué en 2014 et contrôlé ce jour (Grumpy Nature)

Vendredi 11 aout: A nouveau une belle matinée pour baguer avant la dépression prévue pour le lendemain.

Le bilan est encore honorable avec 93 captures pour 16 espèces. Le Phragmite des joncs continue de monopoliser la première place suivi de la Rousserolle. A noter une nouvelle capture de Gorge bleue et d’un Phragmite bagué au Royaume uni.

Samedi 12 aout: un peu repos en ce jour de pluie

Dimanche 13 aout: Après la pluie, retour du beau temps. Les conditions sont parfaites ce matin: roselière sèche, pas de vent….

Le bilan de la matinée est excellent avec 134 captures pour 18 espèces. SI le Phragmite aquatique se fait toujours attendre les Gorges bleues sont au rendez vous, encore 2, et les Phragmites des joncs aussi (61 individus). Un contrôle français hors site est venu ponctué cette belle matinée.

Lundi 14 aout: Enfin ils sont là, le tant attendu Phragmite aquatique a enfin trouvé le chemin des filets. En cette belle matinée de baguage, deux individus de première année ont pu etre bagué. 2017 sera dores et déjà un meilleur cru que 2016 où un seul oiseau avait été capturé.

Phragmite aquatique (Sylvia CHEVALIER)

De manière générale le bilan chiffré de la matinée est convenable mais le bilan qualitatif est génialissime 🙂 76 captures pour 14 espèces. Le Phragmite des joncs est toujours l’espèce la plus capturée. En ce jour, 4 Cisticoles, 1 Râle d’eau, 1 Pouillot fitis complètent en partie la liste. Toujours pas de Phragmite aquatique sur la seconde station située en prairie.

A noter le contrôle d’un oiseau anglais

Mardi 15 aout: En cette journée d’assomption il n’y aura pas eut de miracle à Kervijen. Pour le dernier jour de baguage en prairie pas de Phragmite aquatique capturé!! 😦

Le bilan est modeste pour cette matinée plombée par deux averses en début de session et en fin. Le bilan est de 69 captures pour 10 espèces. La petite surprise du jour est la capture de 2 Râles d’eau dans le même clapnet!!!!

Plusieurs Phragmites des joncs bagués hors site ont été contrôlés: 1 belge et 2 français.

Mercredi 16 aout: Belle matinée plein de surprises avant l’arrivée d’une nouvelle dépression demain.

Un bilan honorable vient ponctuée cette session riches en diversités et en surprises: 70 captures et 17 espèces. Deux nouvelles espèces enrichissent le bilan de la saison. Commençons par les banalités du moment, les Phragmites des joncs sont encore les plus capturés devant les Rousserolles effarvattes. Les Hirondelles se font plus rares ces derniers temps et le Phragmite aquatique n’a pas re pointé son bout de bec. Les choses semblent bouger comme en témoignent les quelques Rouges gorges et fauvettes terrestres capturées.

Sans plus attendre passons aux surprises du jour avec cette femelle de Locustelle luscinioide non baguée, date la plus tardive pour Kervijen. Autre surprise de taille, les deux nouvelles espèces pour la saison : une Aigrette garzette et 2 Chevaliers culblancs.

Aigrette garzette et Chevalier culblanc (Grumpy Nature)

Et enfin, 3 Râles d’eau ont été capturés.

Jeudi 17 aout: Repos forcé pour cause de pluie

 

 

 

 

Ouverture quotidienne du 20 juillet au 20 septembre 2017 sauf météo défavorable (fort vent et/ou pluie)

 

 

Rapport rallidés 2015 téléchargeable au format PDF: Rapport rallidés 2015, bois de Vincennes

20141206_bagues_verneuil_r_01La foulque Wh/Bf-MT observée par Thierry et Isabelle à Verneuil (Thierry JOSSE)

Le printemps a été riches en observations intéressantes. De nombreux oiseaux qui avaient disparus depuis plusieurs mois voire plusieurs années sont réapparus. Quid de leur destination?

Le suivi de la reproduction est réalisé sur les 4 plans d’eau principaux du bois de Vincennes. Le nombre de couples s’est équilibré sur les différents plans d’eau avec une hausse des effectifs nicheurs à Daumesnil par rapport aux années précédentes.

20160716_daum__g4a2965Foulque macroule sur son nid, lac Daumesnil (Thierry JOSSE)

Un nouveau site a été intégré au programme il s’agit du parc zoologique de Vincennes. Les 6 poussins nés dans le zoo ont été capturés et bagués. Une semaine après leur capture tous les poussins se portent bien.

ZOO_logos_cmjn_signature

Suite à leur envol début aout, certains des poussins nés au zoo ont été vu à la base de Loisirs de Créteil dans le Val de Marne et un autre sur le lac Daumesnil juste à coté du zoo.

Carte foulque.jpgObservations des poussins nés au zoo de Vincennes.

Reportage lors des captures et du baguage des Foulques au lac Daumesnil par Jacqueline et Thierry

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Vue_STOC_Kergantic

STOC capture à Ty Anquer

DHE_2763Filet sur le marais de Ty Anquer

Bilan saison 2015 et synthèse 2008-2015: Bilan saison 2015 et synthèse STOC Ty Anquer

 

En quoi consiste le STOC capture?

La participation à ce type de programme nécessite de suivre un protocole précis, établi au niveau national, par le CRBPO. Un programme STOC-capture peut être réalisé dans différents habitats. Il existe deux déclinaisons de cet axe de recherche :

STOC-capture dit « classique ». Aucune contrainte n’est imposée dans l’implantation des filets, si ce n’est de reproduire chaque année le même schéma ;

STOC-capture appelé « STOC ROZO », généralement réalisé dans une roselière, qui nécessite de suivre un plan spécifique d’implantation des filets.

 

Une station STOC-capture doit, si possible, se situer dans un milieu homogène. Les habitats présumés stables sont à privilégier. La répartition spatiale des filets doit être homogène avec une densité recommandée de 5 filets par hectare. L’emplacement des filets et leur nombre (10 en STOC ROZO, sans limite pour un STOC classique) doivent être les mêmes à chaque session de capture, chaque année. Un minimum de 3 sessions de capture entre mi mai et début juillet doit être réalisé.

Il n’y a pas de durée préconisée, c’est le fonctionnement à l’identique deux années consécutives qui est important. Une station suivie sur une longue durée a un fort intérêt localement (http://www2.mnhn.fr/crbpo).

Les filets sont montés de préférence la veille et déroulés à l’aube. Des séances de baguage sont possibles aussi en soirée (la veille de la matinée de baguage). Dans ce cas, les filets restent ouverts jusqu’à la tombé de la nuit.

 

Saison de reproduction  2017

Apres une saison blanche en 2016 pour raison professionnelles, Grumpy Nature est de retour sur le marais de Ty ANquer pour poursuivre le STOC capture débuté en 2008. Pour ce printemps le STOC de TY Anquer sera couplé avec le suivi des colonies d’Hirondelles de rivage de la plage de Ploeven.

Les migrateurs transsahariens sont de retour depuis quelques semaines et cela s’entend dans nos roselières. Les Phragmites des joncs et les Rousserolle effarvattes sont de retour!. Les rares passereaux paludicoles qui sont restés l’hiver donne de la voix également c’est le cas du Bruant des roseaux, la Panure à moustaches et de la Bouscarle de Cetti.

 

Bilan des sessions 2017:

Session de mai (

 

Session de juin (

 

Session de Juillet (matinée 10/07): Malgré une petite averse en milieu de nuit et une bonne brise au lever du jour la matinée a été prolifique.

Le bilan de cette dernière session est de 30 captures pour 9 espèces. La Rousserolle effarvatte est sans conteste la maitresse des lieux. Le nombre de jeunes témoigne d’une bonne saison de reproduction qui n’est pas encore achevée.

Malgré la présence des Bruants des roseaux aucun n’a été capturé. Par contre le Phragmite des joncs n’a été ni vu, ni capturé ni entendu. Le rouge gorge et l’Accenteur mouchet brillent par leur absence!!!

Rendez vous en mai 2018

 

 

 

 

A télécharger rapport d’activités 2016: Suivi des rallidés par marquage couleur au bois de Vincennes 2016

Vous souhaitez soutenir le programme sur les Foulques alors participer au crowfunding:

https://www.helloasso.com/associations/association-grumpy-nature/formulaires/1

Les partenaires du programmes

 

La saison 2017

Une fois n’est pas coutume Paris a connu un vrai hiver. La saison hivernale a été marquée par de nombreux épisodes de gel poussant les oiseaux à se rassembler et à visiter d’autres sites. En janvier 2017 plus de 60 individus ont été contactés en meme temps à Daumesnil, chose plus observées ces derniers hivers.

20091218_vincennes_foulquePas facile de marcher sur la glace (Thierry JOSSE)

Malheureusement, cet hiver a été aussi marqué par une forte mortalité due à la pêche. Plusieurs oiseaux « harponnés par des hameçons ou autres leurres ou simplement pris au piège par des fils de pêche ont fini par mourir des pires des façons.

Foulque-accroch--C2B2208-900x600-nrsFoulque aux Minimes piquée par un leurre au bec (Jacky BODIN)

En fin d’hiver au moment où les Foulques commencent à devenir territoriales de nombreux jeunes de l’année passée ont été chassés laissant la,place aux couples présents.

Des mouvements entre pièces d’eau du bois de Vincennes ont été observés entre les Minimes et Daumesnil ou entre Daumesnil et le parc floral. Plus surprenant, un échange a eut lieu entre le lac Saint Mandé et le Parc Montsouris: premier cas avéré depuis 10 ans. Le lundi 10 avril la Foulque Wh/O-MT avait quitté le parc Montsouris.

Si les premières éclosions ont eut lieu début avril au lac de Créteil, au bois de Vincennes la fin mars et le mois d’avril marque le début de la saison de reproduction et des premières éclosions.

20110425_vincennes_foulque_jeune_3Nid de Foulque macroule (Thierry JOSSE)

Bilan intermédiaire de la saison de reproduction au bois de Vincennes et au zoo:

Le week end de Pâques a été l’occasion de contrôler l’ensemble des nids de Foulque.

Aux minimes : 9 nids occupés et 4 plates formes dont une tres avancée qui devrait prochainement accueillir une ponte. 3 couples sont totalement identifiés grace aux bagues couleur.

A Saint Mandé : 5 nids sont occupés, 1 nid en cours d’élaboration. Le premier poussin a été découvert samedi 15/04 dans un nid mixte (Poule d’eau et Foulque). Le dimanche il y resté 3 oeufs à l’éclosion. Naissance plus précoce qu’en 2016.

A Daumesnil : 6 nids occupés dont 1 avec 10 oeufs, 3 nids achevés qui devraient recevoir une ponte prochainement, et 4 plateformes.

 Au parc floral : Au moins six individus mais aucun nid visible. Une ébauche de plateforme avec un oiseau posé dessus a pu être observée. Dans l’ensemble les oiseaux sont peu actifs.

Au zoo de Vincennes : 1 couple avec un nid à 9 œufs, installation plus tardive qu’en 2016.

Bilan : 20 nids occupés, 6 nids construits sans ponte, 8 plates formes et les premières naissances. Pour l’instant, le nombre de couples est légèrement inférieur à celui de l’année dernière. La première estimation donnerait 26 couples contre 29 en 2016.

Avec le mois de juin la saison de reproduction des foulques est déjà bien avancée. Bien que les pontes aient été déposées assez tot en 2017 et que de nombreuses pontes de remplacement ou de seconde pontes (fait rarissime au bois de Vincennes) aient suivies le nombre de poussins reste faible.

Au Parc floral les 3 couples présents (dont 2 reproducteurs certains) n’ont pas réussi à elever de jeunes en raison de la disparition des pontes.

Au lac de Saint Mandé les premières pontes ont toutes échouées sauf une. Les secondes pontes semblent connaitre le meme sort.

Au lac des Minimes, le bilan est pour l’instant meilleur qu’en 2016 avec une douzaine de jeunes quasi volant.

Au lac Daumesnil le bilan est similaire et pourrait se renforcer si les derniers poussins arrivent à survivre quels jours encore

Et les captures….

En attendant que les poussins atteignent une taille respectable pour être capturés, les premières captures de l’année ont été faites dimanche 16/04/17. Deux femelles adultes ont été capturées sur leur nid à Daumesnil. Elles ont été équipées de bagues Darvic blanches avec code noir numérique (3 chiffres).

Adulte au nid et exemple de bague blanche gravée posée sur les adultes (Thierry JOSSE)

 

Opérations de Capture et Marquage des poussins de foulques: 8 et 10 juin2017

Ces deux journées de baguage ont donné lieu à 24 captures de poussins sur 4 sites:

  • Lac de Daumesnil 9 poussins sur 10 pour 8 familles. Il reste au moins deux familles avec 5 poussins
Capture des poussins de foulque au lac Daumesnil (Thierry JOSSE)
  • Lac des Minimes 7 poussins sur 12 pour 6 familles. Il reste une famille.
Capture et marquage couleur d’un poussin de foulque au lac des Minimes (Marie José NONNE)
  • Lac de Saint Mandé: le seul jeune présent quasi volant n’a pas fait l’objet de tentative de capture
  • Parc floral: aucune famille
  • Zoo de Vincennes: 5 poussins sur 7 pour une famille.

dscn0022.jpg

Sylvie et Nathalie en train de faire un prélevement de sang sur un des poussins (Grumpy Nature)
  • Parc Martin Luther King: 1 famille avec 6 poussins. Cinq poussins ont été capturés l’un trop petit a été relâché sans bague.

Bilan des captures: A ce jour 24 poussins ont été capturés et équipés de bagues de couleur et 2 adultes.

Un grand merci à notre fidèle équipe de bénévoles qui ont réalisé un travail remarquable pour nous permettre d’intervenir dans les meilleures conditions possibles pour les captures. Merci aux différents intervenants de la direction des espaces verts pour nous faciliter la logistique.

Nous tenons à remercier encore une fois les quelques donateurs qui par leur dons ont permis que le suivi se poursuive cette année.

Enfin, nous remercions Cathy et Johanna pour leur très précieuse aide 🙂

 

Session de capture des poussins de foulques en images (Thierry JOSSE)

Animation

A l’occasion de l’évènement « Apprenti explorateur » organisé par le parc zoologique de Vincennes durant tout le mois d’avril, Grumpy Nature a tenu un stand le 15 avril. Malgré la météo défavorable 114 personnes ont été accueillies.

Apprenti explorateur

 

 

 

 

Suivi des rallidés par marquage couleur au bois de Vincennes 2016

Suivi des rallidés par marquage couleur au bois de Vincennes 2015

Suivi des rallidés par marquage couleur au bois de Vincennes 2014

Suivi des rallidés par marquage couleur au bois de Vincennes 2013

Suivi des rallidés par marquage couleur au bois de Vincennes 2012

Suivi des rallidés par marquage couleur au bois de Vincennes 2011

Suivi des rallidés par marquage couleur au bois de Vincennes 2010

 

Pour tenir informé en temps réel, le public et les bénévoles, du déroulement du suivi des Fuligules milouins au bois de Vincennes (catégorie 9), Grumpy NAture a publié régulièrement entre 2008 et 2014 une lettre d’information, l’Aile du Milouin (3 numéros par hiver).

Aile-milouin1-nov08Aile-milouin16-nov13

Aile-milouin2-janv09

Aile-milouin3-mars09

Aile-milouin4-janv10

Aile-milouin4-nov09

Aile-milouin6-mar10

Aile-milouin7-nov10

Aile-milouin8-janv11

Aile-milouin9-mai11

Aile-milouin10-nov11

Aile-milouin11-jan12

Aile-milouin12-mar12

Aile-milouin14-janv13

Aile-milouin15-mar13

Aile-milouin16-nov13

Aile-milouin17-janv14

Aile-milouin18-mars14

 

Chaque année un rapport retraçant les résultats de la saison est publié:

Rapport Milouin 2014-15

Rapport Milouin 2013-14

Rapport Milouin 2012-13

Rapport milouin hiver 2011-12

Rapport Milouin 2010-11

Rapport_Milouin 2009-10

20101016_vincennes_fuligule_milouin_2

Les suivis par le baguage des passereaux paludicoles et autres espèces font l’objet de rapports annuels. A ces rapports sont associés touts les résultats des différentes actions menées sur ces zones humides.

Vous pouvez retrouver ces rapports sur les pages dédiées à la station de baguage catégories 8 et 9

Rapport d’activités baguage zones humides du Porzay 2016

Rapport d’activités baguage zones humides du Porzay 2015

Rapport d’activités baguage zones humides du Porzay 2014

Etude des bécassines en baie de Douarnenez. le cas du marais de Kervijen, 2013-2014

Baguage automnale sur le marais de Kervijen, 2013

Rapport d’activités baguage zones humides du Porzay 2013

Alauda 81-2013-ACROLAHemery-Blaize-Mougnot

Rapport d’activités baguage zones humides du Porzay 2012

Rapport d’activités baguage zones humides du Porzay 2010

dhe_9844