Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for janvier 2014

Captures marquages recapture des bécassines sur le marais de Kervijen

 

Télécharger la version PDF du rapport d’activité: Etude des bécassines en baie de Douarnenez. le cas du marais de Kervijen, 2013-2014

 

DHE_5594Marais de Kervijen le 9 janvier 2014

Les premières captures hivernales de bécassines ont eu lieu dans la nuit du 9 au 10 janvier 2014. Ces captures font suite à des essais convaincants lors de l’automne 2013.

DHE_5626Bagues pour Bécassines des marais

Une visite le 8 janvier a permis de dénombrer 140 Bécassines des marais et au moins 12 Bécassines sourde. Les intempéries de ce début d’année ont provoquée une montée brutale des niveaux d’eau sur le marais. Les conditions hydrologiques du site ont poussé les bécassines à se concentrer sur les tremblants situés au coeur du marais. C’est donc sur cette partie du marais que nous avons monté un carré de filets de 12 mètres de coté associé à 2 repasses diffusant le chant et le cris de la Bécassine des marais. Un filet seul a été placé à quelques mètres du carré obstruant un couloir de passage.

Session du 9 au 10 janvier 2014

Les filets ont été ouverts à 17h00 le 9 janvier et fermé à 8h00 le 10 janvier pour 60 mètres de filets ouverts. Au total ce sont 4 Bécassines des marais et 1 Bécassine sourde qui ont été capturées et baguées. A noter que contrairement au 8 janvier, les niveaux d’eau avaient commencé à baisser (- 15 cm entre le 8 et le 10 janvier) et beaucoup moins d’oiseaux ont été observés.

DHE_5629Baguage d’une Bécassine des marais (Grumpy Nature)

DHE_5625Mesure de la longueur tête bec (Grumpy Nature)

Dans le même temps nous avons récolté auprès de chasseurs locaux une dizaines d’ailes et de pattes de bécassines pour procéder à certaines mesures biométriques et déterminer l’age et le sexe des oiseaux tués.

DHE_5905Marais deKervijen, 31 janvier 2014 (Grumpy Nature)

Session du 30 au 31 janvier 2014

Dans la nuit du 30 au 31 janvier 2014, alors que nous étions en lune noire, nous avons réalisé une nouvelle nuit bécassine. Les niveaux d’eau sont toujours tres élevés en raison de la forte pluviométrie de ces dernières semaines. Le contingent de bécassine semble avoir diminuer par rapport au début janvier. Une trentaine de Bécassines des marais a été recensée et 3 Bécassines sourdes.

Le Bilan de la nuit n’est pas très bon, 7 captures: 2 Bécassines des marais et 1 Bécassine sourde capturée en début de nuit et contrôlée en fin de nuit. a cela s’ajoute la capture d’un Bruant des roseaux, d’un Merle noir et d’un Pipit spioncelle.

Des observations complémentaires font état ‘un Busard des roseaux, de 2 groupes de Panures à moustaches, 6 Canards colverts, 2 Hérons cendrés, 4 Rales d’eau, 2 Grands cormorans et un groupe de Sarcelle d’hiver entendu durant la nuit.

Session du 1 au 2 mars 2014

Nouvelle session de captures des bécassines dur le marais de Kervijen. Lors des dernières observation fin février, un vol de plus de 70 bécassines a été noté. Avec les mauvaises conditions météorologiques et climatiques, le niveau d’eau dans le marais est assez haut et oblige les bécassines à se concentrer sur les radeaux de végétations au centre de la roselière.

En cette fin d’apres midi du 1er mars peu de Bécassines sont observées: 10 Bécassines des marais et 2 Bécassines sourdes! De plus les niveaux d’eau ont bien baissé ces derniers jours malgré les grandes marées (coeff. >114).

Au final 3 Bécassines ont été capturées et baguées (2 ont pu s’échapper) au petit matin.


Publicités

Read Full Post »

Retrouver chaque mois le résultat du dénombrement des oiseaux d’eau sur les plages du Porzay et sur la bande du  mile nautique.

DHE_5616

Comptage de Janvier 2014

Comptage Wetlands International sur les plages et les marais du Porzay

Pour la seconde année consécutive Grumpy Nature a réalisé le comptage Wetlands International (comptage des oiseaux d’eau à la mi janvier) sur la bande littorale de la plage de Saint Anne la Palud à Kervijen et sur les marais de Kervijen et de Ty Anquer. Contrairement à 2013, le bilan du WI est mitigé, peu de limicoles sur les plages, peu d’oiseaux mer étaient présents sur le site suivi.

Grumpy Nature a réalisé plusieurs comptages sur la période dédiée au Wetlands International 2014:

3 comptages des plages les 8, 15 et 20 janvier

2 comptages des marais arrières littoraux les 8 et 20 janvier

1 comptage des espèces en mer les 11 et 20 janvier

Ces recensements ont été réalisés dans des conditions météorologiques et climatiques relativement défavorables.

Résultats

Recensements des plages

Espèces Nom latin 08/01/2014 15/02/2014 20/01/2014
Aigrette garzette Egretta garzetta 0 0 1
Bécasseau sanderling Calidris alba 238 0 73
Bécasseau variable Calidris alpina 1 0 0
Courlis cendré Numenius arquata 1 10 12
goeland argenté Larus argentatus 55 29 30
Goeland brun Larus fuscatus 8 45 0
Goeland cendré Larus canus 2 40 0
Goeland marin Larus marinus 16 0 0
Huitrier pie Haematopus ostralegus 1 0 0
Mouette mélanocéphale Larus melanocephalus 2 16 39
Mouette rieuse Larus ridibundus 373 290 0
Pluvier argenté Pluvialis squatarola 0 2 0
Sterne caugeck Sterna sandvicensis 2 0 0
mouette sp 200 0 0
laridés sp larus sp 0 0 816
Total général 899 432 971
Nb espèces 11 7 5

DHE_6189Groupe de Bécasseau sanderling (Grumpy Nature)

Le bilan des comptages sur les plages du Porzay est mitigé. Le nombre d’espèces est faible et on assiste surtout à une érosion de la diversité spécifique au cours du mois. La fréquentation des limicoles est irrégulière au mois de janvier. Le Bécasseau variable a déserté les plages du Porzay. Peut etre retrouve t on des effectifs plus importants sur d’autres plages comme à Lestrevet ou Pentrez?

Les effectifs de laridés sont également faibles. Le comptage du pré dortoir n’a pu se faire.

DHE_3818Rassemblement de laridés sur la plage de Kervijen (Grumpy Nature)

Recensements de la bande maritime côtière

Espèces Nom latin 11/01/2014
Cormoran huppé Phalacrocorax aristotelis 2
Grèbe à cou noir Podiceps nigricollis 1
Grèbe huppé Podiceps cristatus 4
Huitrier pie Haematopus ostralegus 1
Macreuse brune Melanitta nigra 1
Macreuse noire Malanitta fusca 250
Pingouin torda Alca torda 1
Plongeon catmarin Gavia stellata 1
Plongeon imbrin Gavia immer 2
Puffin des Baléares Puffinus mauretanicus 1
Sterne caugeck Sterna sandvicensis 1
Tournepierre à collier Arenaria interpres 3
laridés sp larus sp 2424
Total général 2691
Nb espèces 12
IMG_7907Bande de Puffins des baléares en recherche alimentaire (Sylvia CHEVALIER)

Le nombre d’espèces contactées en mer est sous estimées dans la mesure où nous n’avons pas détaillé les effectifs de laridés. Aux 12 espèces identifiées et recensées avec exactitude nous pouvons ajouter les 6 espèces de laridés régulièrement notées sur ces plages: Goeland argenté, Goeland Brun, Goeland cendré, Goeland marin, Mouette rieuse, Mouette mélanocéphale.

goeland cendréGoéland cendré en mer (Grumpy Nature)

Les effectifs recensés sont faibles en comparaison de  l’année 2013. Des rassemblements plus importants ont été comptés lors des mois de novembre et décembre 2013. Cette différence est notable notamment pour le Puffin des baléares. En effet, fin 2013 une bande de plus de 500 Puffins des Baléares était régulièrement observées face à la plage de Kervijen. En janvier 2014 seul 1 observation de l’espèce a été effectuée. Peut etre retrouve t on ces individus ailleurs en baie de Douarnenez.

Aucun Guillemeot de Troïl n’a été vu!

A noter la présence de filets de pêche placés sur les zones habituellement occupées par les macreuses et les grèbes notamment.

DHE_6001Vue depuis la pointe de Tréfeuntec sur les palges recensées et la zone maritime face à ces plages prise en compte dans le suivi (Grumpy Nature)

Recensements des marais arrières littoraux

Especes Nom latin 08/01/2014 20/01/2014 TOTAL
Marais de Kervigen marais de Ty Anquer
Bécassine des marais Gallinago gallinago 140 10 150
Bécassine sourde Lymnocryptes minimus 12 0 12
Busard des roseaux Circus aeruginosus 1 0 1
Héron cendré Ardea cinerea 5 0 5
Rale d’eau Rallus aquaticus 4 1 5
Vanneau huppé Vanellus vanellus 350 0 350
Canard colvert Anas platirhyncos 4 0 4
Sarcelle d’hiver Anas crecca 1 0 1
Total général 532 11 543
Nb espèces 8 2 10

Les recensements sur ces deux marais se font par observation et écoute. Ainsi les effectifs de râles d’eau et de sarcelle d’hiver, contactées de nuit notamment, sont sous estimés.

Notons, une présence importante des Bécassines sur le marais de Kervijen.

Les Vanneaux huppés ont été notés en vol au dessus du marais. Ils utilisent les prairies et les cultures sur les coteaux du marais de Kervijen.

DHE_5436Vue depuis le coteau du marais de Kervijen (Grumpy Nature)

Comptage de Février 2014

Le mois de février a été marqué par la succession très proches de plusieurs tempêtes. Les recensements ont donc été réalisés dans des conditions parfois très défavorables. Globalement, peu d’oiseaux ont été observés. Toutefois, le nombre de Tournepierre à collier noté sur la plage de Ploeven est l’effectif record pour le site: 21 individus.

DHE_3070Tournepierre à collier

3 comptages complets (les 3 plages du Porzay ont été couvertes) ont pu être effectué et 3 comptages partiels viennent complétés ces données.

En mer, peu d’oiseaux également. Une bande de près de 200 de Macreuses noires et quelques Plongeons arctiques.

Bilan des recensements du mois de février

Recensements des plages

Espèces Max effectifs février
Bécasseau sanderling 140
Courlis cendré 14
Goéland argenté 50
Goéland brun 11
Goéland cendré 12
Goéland marin 5
Huitrier pie 2
Mouette mélanocéphale 65
Mouette rieuse 608
Pluvier argenté 29
Tournepierre 21
Total 957

DHE_3068Mouette rieuse

Recensement sur la bande côtière

Espèces Max effectifs février
Cormoran huppé 2
Fou de Bassan 3
Grèbe à cou noir 2
Guillemot de Troïl 4
Macreuse noire 180
Plongeon arctique 4
Puffin des Baléares 1
Total général 180

DSCF4092Bécasseau sanderling

Comptage de Mars 2014

Trois comptages simultanés et standardisés ont été effectués durant le mois de mars complétés par des comptages ponctuels. Les effectifs d’oiseaux d’eau sur les 3 plages suivies ont été faibles.

Nouveau Document Microsoft Office WordFigure 1: Effectifs maxima observés sur les plages du Porzay (Saint Anne la palud à Kervijen)

Les limicoles, représentés par les Bécasseaux sanderlings ont été observés principalement en début de mois.  La part des bécasseaux qui ont été vus sur les plages du Porzay représentent un peu plus de 20% des effectifs fréquentant la Baie de Douarnenez (plage du Ris à l’Aber). Un reposoir de haute mer de 800 Bécasseau sanderling est observé sur la plage de Lestrevet.

DHE_6496Vol de Bécasseau sanderling (Grumpy Nature)

Comme souvent des individus porteurs de combinaisons de bagues couleur ont été notés. Le marquage couleur permet de suivre la fréquentation des oiseaux sur les plages de la baie de Douarnenez et d’estimer leur temps de séjour notamment en hiver. Cet outil procure d’autres renseignements très intéressants.

DHE_6508Bécasseau sanderling bagué couleur, plage de Lestrevet (Grumpy Nature)

Les laridés ont été contactés à chaque visite. Parmi les laridés ce sont les goélands les mieux représentés. Les mouettes ne sont quasiment plus présentes. Quelques mouettes rieuses ont été notées. Les effectifs de Goéland brun sont importants, plusieurs dizaines à chaque visite, avec quelques oiseaux bagués.Un pic de migration est noté le 19 mars.

La surprise vient de l’observation d’une Bernache cravant le 19 mars.

Figure 2: Représentation des différentes espèces observées sur les plages du Porzay.

Nouveau Document Microsoft Office Word _2_

En mer, la troupe de Macreuse noire est toujours présente, 175 individus au maximum dans des conditions d’observation difficiles. Quelques Plongeons imbrins sont encore visibles avec de petits groupes de Pingouins tordas. Tres peu de grèbes ont été observés.

Comptage d’Avril 2014

DHE_6592Plage de Ploeven à marée haute (Grumpy Nature)

Peu de choses à signaler durant ce mois d’avril sur les plages du Porzay. Seuls deux comptages standardisés ont été effectués sur les plages et 4 recensement ponctuels. 3 dénombrements standardisés et 1 ponctuel ont été réalisés sur la partie marine du secteur.

Nous sommes au creux de la vague, les premiers hivernants et les nicheurs précoces ont quitté la baie de Douarnenez. Nous attendons la remontée des limicoles et le retour des espèces d’oiseaux marins partis passer l’hiver dans des contrées plus douces.

Dénombrement sur la partie marine

Chez les sternes les premières à se manifester ont été les Sternes Pierre garrin. Elles se sont fait entendre dès le début du mois tandis que les Sternes caugek n’ont été contactées que durant la troisième décade d’avril période choisie par les Fous de Bassan pour leur retour dans la baie.

Après un pic de migration vers la mi avril le contingent de Macreuses noires a considérablement diminué, dans le même temps réapparaissaient les Puffins des Baléares. Les Plongeons imbrins arborant leur jolie livrée nuptiale ne semblent pas pressés de quitter la baie de Douarnenez.

Tableau I: Dénombrement des oiseaux d’eau sur la partie marine

tab mer avril14 copie

Dénombrement des plages: Saint Anne la Palud/ Ploeven/ Kervijen

Tableau I: Dénombrement des oiseaux d’eau sur plages du Porzay

PLAGES BLOG AVRIL14 copie

Les plages sont quasi désertes en cette période de l’année, mais ce constat dure depuis quelques semaines étonnamment. Seuls les laridés sont régulièrement observés en compagnie des Corneilles noires venues se délectaient des coquillages échoués et autres cadavres de poissons. Durant le mois d’avril, nous avons pu observer la remontée des Goélands bruns vers le nord de l’Europe. Certains bagués nous ont fourni des renseignements intéressants sur leurs origines: Royaume Uni, Scandinavie.

Les limicoles brillent par leur absence depuis de longues semaines! A quoi est du cette absence sur ces plages par le passé fréquentées régulièrement notamment par les bécasseaux et Courlis (Hemery et Blaize, 2009). Dans le meme temps, les plages de Pentrez et de Lestrevet accueillent plusieurs centaines de Bécasseaux sanderling dont plusieurs porteurs de bagues colorés (http://www.waderstudygroup.org/res/project/sanderling-fr.php). L’historique de vie de ces oiseaux montrent qu’ils fréquentent aussi les plages de Saint Anne la Palud/ Ploeven/ Kervijen.

Le 29 avril à la nuit tombante, un groupe d’une trentaine de Bécasseaux sanderling venait se poser sur la plage de Kervijen pour s’alimenter.

Fin avril, le retour des Courlis corlieu est noté dans la baie avec un vol de 33 individus qui cherche à se poser sur les plages lors de la marée haute le 25 avril.

Quelques Huitriers pies sont entendus ou observés durant le mois.

La surprise vient de l’observation de Tadorne de Belon à la mi avril sur la plage de Kervijen.

DHE_6525Tadorne de Belon (Grumpy Nature)

Comptage de mai 2014

Le mois de mai est habituellement le mois des surprises et du retour des migrateurs en route vers leur quartiers de nidification.

Durant le mois de mai plusieurs comptages ont été réalisés entre les plages de Saint Anne la palud et celle de Kervijen. Ces 3 plages représentant environ 1/3 des plages de la baie, Grumpy Nature a testé une nouvelle méthodologie pour mieux estimer la fréquentation de l’estran par les oiseaux d’eau en Baie de Douarnenez. Pour cela, Grumpy Nature a testé deux protocoles différents:

– le recensement de toutes les plages entre Trezmalaouen et Pentrez

– Un recensement global des plages sur la moitié nord de la Baie de Douranenez excepté la plage de Morgat.

Résultats des recensements de mai

Si l’estran accueille en cette période les limicoles de retour d’Afrique, la partie marine se dépeuple des hivernants tandis que les futurs nicheurs sont de retour, comme les Fous de Bassan et les Sternes caugek. Les macreuses, les alcidés et les plongeons ont quitté au compte goutte la baie de Douarnenez alors que les Puffins des Baléares faisaient un bref retour après leur passage hivernal.

La surprise est cette observation de deux Fuligules milouins (1 M, 1 F)

Les dénombrements des plages du Porzay affichent des effectifs très faibles. Les limicoles se sont faits rares, voire très rares.Les Bécasseaux sanderling ont désertés petit à petit les plages. Quelques Bécasseau variable ont éét notés.

Les observations de sternes ont été régulières en ce mois de mai avec des groupes de quelques dizaines d’individus. Chez les laridés la Mouette rieuse est la grande absente des plages. Sa cousine la mouette mélanocéphale refait son apparition dans la baie avec de petits groupes de quelques dizaines d’oiseaux. L’observation de 3 Echasses blanches est la surprise du mois. Il s’agit de la première observation de l’espèce sur la plage de Saint Anne la Palud.

Tableau II: Recensement des oiseaux d’eau sur les plages du Porzay (source Grumpy Nature)

COMPTAGE MAI

Dénombrements des oiseaux d’eau sur l’ensemble des plages du nord de la Baie de Douarnenez

Pour la première fois, Grumpy Nature a réalisé le 28 mai un comptage complet des plages du nord de la baie de Douarnenez. Cet élargissement du territoire suivi permet une meilleure estimation et connaissance de la fréquentation des plages par les oiseaux d’eau dans la baie. Cela permettra également de mieux appréhender la fonctionnalité de la baie pour les oiseaux d’eau.

Figure 1: Part relative des différentes familles d’oiseaux d’eau (Source: Grumpy Nature)

Nouveau Document Microsoft Office Word _2_

La période choisit n’est pas la plus pertinente mais a permis de poser les bases de ce nouveau protocole. Le prochain dénombrement global se fera en juillet, début de la dispersion postjuvénile et des premiers mouvements migratoires.

Comptage de Juin

En cette période les plages sont toujours aussi désertes. La plage de Saint Anne reste la plus fréquentée lors du comptage mensuel! Toutefois, avec la fin du mois de juin les Mouettes rieuses et les Mouettes mélanocéphales sont de retour après de longues semaines d’absence. Les premiers jeunes de l’année sont visibles au sein des groupes de laridés.

fréquentation plageFigure 1: fréquentation des différentes plage suivies

Les limicoles brillent toujours autant par leur absence. Phénomène très surprenant au vu des observations des années passées!! Seuls quelques courlis cendrés et 2 malheureux Bécasseaux sanderlings ont été vus.

Tableau I: recensement des oiseaux d’eau sur les plages du Porzay, Juin 2014

Comptage

La partie marine offre un peu plus d’oiseaux à observer; Sternes, Fous, Puffins, Grèbe…En effet, les grèbes huppés sont de retour, les sternes occupent la baie quotidiennement et utilisent les plages comme reposoir.

Quelques groupes de fous de Bassan sont observés en pêche régulièrement. L’attraction reste la bande de Puffins des Baléares observée mensuellement depuis le début 2014 entre les plages de Kervijen et du Ris. Les effectifs présents ont considérablement augmentés au fil des mois.

puffin

 Figure 2: Phénologie du Puffin des baléares (janvier/juin 2014). Pourcentage des effectifs cumulés mensuels

Comptages des mois de Juillet, aout et septembre

Cette période estivale marque souvent le retour en masse des limicoles, des sternes et autres laridés sur les plages du Porzay. Les plages servent en journée de reposoir aux sternes pierregarin et caugek.

IMG_5645

Sterne pierregarin en compagnie de mouettes et d’un goéland (Sylvia CHEVALIER)

Les limicoles notamment les bécasseaux viennent profiter des invertébrés et des coquillages pour se nourrir sur l’estran. Toutefois, les ressources trophiques sont mises à mal par la politique de ramassage des algues vertes décrétée par les municipalités locales.

Juillet a vu le retour des bécasseaux sanderling et variables. C’est en aout et septembre que les effectifs sont les plus importants.

Néanmoins, les effectifs ne dépassent pas les 550 individus pour le sanderling et le bécasseau variable ne compte que quelques unités. La diminution de la fréquentation des plages de Saint Anne à Kervijen par les bécasseaux se poursuit.

Les mouettes mélanocéphales reviennent en nombre. C’est l’occasion d’effectuer des lectures de bagues.

IMG_5571

Mouette mélanocéphale baguée (Sylvia CHEVALIER)

La proportion entre mouette rieuses et mouettes mélanocéphales est souvent d’une mélano pour 2 rieuses. AU pic de passage cela s’inverse légèrement pendant quelques jours.

Nouveau Document Microsoft Office WordEffectifs max des principales espèces observées sur les plages du Porzay

especes secEffectifs max des autres espèces fréquentant les plages du Porzay

Sur la bande maritime côtière, on note le retour des Grèbes huppés (15) et à cou noir (10). Un petit groupe de macreuses noire est observé en cette fin septembre (12). Les Fous de Bassan se font de plus en plus rares tout comme les sternes devenues bien discrètes en ce début d’automne. Les espèces hivernantes arrivent petit à petit.

Quelques passereaux ont été contactés sur les hauts de plage: Traquet motteux, Bergeronnette grise, Pipit maritime, Linotte mélodieuse, Choucas des tours et Corneille noire…

Le 28 septembre Grumpy Nature a effectué un comptage complet entre les plages de Trezmalaouen et de Pentrez. La partie de l’estran a été recensée à marée basse ainsi que la bande côtière (environ 1 mile). Ce sont 19 espèces qui ont été dénombrées pour un total de 2487 oiseaux. Les laridés sont les plus représentés suivis par les limicoles et en particuliers les Bécasseaux sanderling. Les limicoles sont extrêmement localisés à l’exception de l’Huitrier pie observé partout.

especes secEffectifs cumulés sur l’ensemble des plages, septembre 2014

3 plages concentrent plus des 3/4 des oiseaux recensés. Il s’agit de Pentrez/Lestrevet, Ploeven et Trezmalaouen. Les Trois plages habituellement suivies accueillent 42 % des effectifs recensés dont la totalités des bécasseaux.

Nouveau Document Microsoft Office WordProportion des effectifs recensés en fonction des plages

Read Full Post »