Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for septembre 2016

Comme chaque année depuis 2012 , Grumpy Nature aidée de ses bénévoles a poursuivi les opérations de micro gestion sur les marais de Kervijen et de Ty Anquer.

Des saules ont été dessouchés manuellement au printemps au bout du canal d’entrée sur le marais de Kervijen. A l’automne on pouvait constaté l’absence de repousse et le développement du roseau.

En parallèle les opérations de fauches manuelles expérimentales ont été poursuivies sur le marais de Kervijen en vue de développer des habitats d’alimentation en faveur des passereaux paludicoles. Les résultats sont au rendez vous. En effet, une strate végétale basse s’est développée sur les parcelles concernées. De nombreuses espèces fréquentent ces parcelles : invertébrés, amphibiens, mammifères semi aquatique, oiseaux.

Suite au chantier de coupe des peupliers en amont du marais de Kervijen, Grumpy Nature est intervenu en février 2016 pour exporter les troncs (6) laisser dans le marais par l’entreprise chargée du chantier. Une partie du bois a été laissé sur place en petits tas pour servir d’abri et de gite à la petite faune. Une autre partie a été exportée comme bois de chauffage. A noter l’originalité de ce chantier bénévole qui a utilisé la force hydraulique du Kerharo pour transporter d’une rive à l’autre les morceaux de bois. Ce procédé a permis de limiter le piètinement sur les parcelles concernées et de limiter la dégradation des berges.

En avril et septembre 2016 de nombreux rémanents ont développé des pousses dynamiques de peupliers sur la parcelle coupée ainsi que sur la rive gauche où de nombreux jeunes peupliers ont poussé alors qu’avant le chantier aucun peuplier n’était présent sur cette zone! Ainsi Grumpy Nature a éliminé une quarantaine de jeunes pousses de peupliers et une vingtaine d’autres en septembre.

Les opérations de fauches manuelles expérimentales ont été poursuivies sur le marais de Kervijen en vue de développer des habitats d’alimentation en faveur des passereaux paludicoles.

Comme les deux dernières années l’équipe d’insertion de Prélude a effectué le chantier de fauche de la parcelle amont pour une restauration de milieu prairial. Environ 30 mètres cubes de déchets végétaux ont été exportés (moitié moins qu’en 2015). Une valorisation originale et écologique a été trouvée. Ainsi les produits de fauche ont été répandus comme engrais vert sur une parcelle agricoles adjacente au marais. Cette solution a l’avantage de favoriser une intervention totalement manuelle, d’éviter l’utilisation d’engins motorisés pour se rendre à la déchetterie et donc de limiter les rejets de gaz à effet de serre et de permettre des économies à la collectivité tout en prenant soin de notre environnement. C’est aussi un beau modèle de coopération avec le milieu agricole.

Les résultats sont au rendez vous. En effet, une strate végétale basse s’est développée sur les parcelles concernées. De nombreuses espèces fréquentent ces parcelles : invertébrés, amphibiens, mammifères semi aquatique, oiseaux. Cette action porte ses fruits. Non seulement la strate végétale est plus basse, la pousse du roseau est moins dense et la strate herbacée basse se développe.  Les oiseaux commencent à s’approprier l’espace. Pour preuve 1 semaine apres la fauche déjà 5 Bécassines des marais et 2 Grands cormorans ainsi que de nombreux passereaux y ont été observés. Au moment des inondations automnales ce sont les sarcelles qui y trouvent des conditions optimales pour se nourrir la nuit.

Tout au long de l’année des relevés des fluctuations des niveaux d’eau ont été réalisés afin de mettre en avant les fortes fluctuations des niveaux d’eau.

Une cartographie des zones d’eau libre et des chenaux d’écoulement de l’eau sur Kervijen a été poursuivie tout au long de l’année.

Enfin, un suivi des actions de micro gestion engagée les années passées a été effectué pour évaluer la pertinence des actions engagées.

Peu de chose ont été faites en 2016 sur le marais de Ty Anquer. Seul le dessouchage d’un saule au milieu de la roselière a été réalisé courant novembre.

Publicités

Read Full Post »