Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for avril 2014

Restauration de prairies humide et création de zones d’alimentation pour les passereaux sur le marais de Kervijen. PNA Phragmite aquatique.

parcelle amont 2

Notre association Grumpy Nature avec le soutien du Conseil Général, de l’EPAB, de la CCPCP et l’entreprise GOASDOUE localisée à Briec (locabriec@wanadoo.fr), intervient depuis 4 ans sur les marais du Porzay pour entretenir le milieu. Ces actions sont des opérations de micro gestion: ramassage des déchets, fauche du roseau, élagage et/ou arrachage d’arbres…

L’objectif est d’entretenir et de restaurer un milieu fragile et abritant une grande richesse faunistique et floristique dont l »équilibre est malmené. Les moyens utilisés sont principalement manuels, aucune intervention mécanique n’est pratiquée pour limiter l’impact sur le milieu.

Ce samedi 26 avril 2014 l’équipe de Grumpy Nature accompagnée d’Olivier du pole milieux naturels de l’EPAB a procédé au fauchage d’environ 400 mètres carrés de roselières. Le but est de favoriser des espèces plus prairiales qui formeront à terme un couvert végétal plus bas que la roselière et plus attractif en terme d’alimentation pour les passereaux paludicoles et principalement le Phragmite aquatique, espèce migratrice qui fréquente le marais en aout.

AVRIL

La fauche du mois d’avril permet de stériliser la zone pour éviter toute nidification de passereaux paludicoles comme la Rousserolle effarvatte ou le bruant des roseaux.

Comme en 2013,  l’extrémité du canal d’entrée a été fauchée.

canal d'entrée 1Canal d’entrée avant la coupe

canal d'entrée 2Après la fauche et l’exportation de la matière (Grumpy Nature)

La seconde parcelle est le casier de vieille roselière située juste en amont de l’ouvrage amont le long du Kerharo. Ici, en quelques années la roselière a gagné sur le milieu prairial. La fauche répétitive durant le printemps et l’été durant quelques années permettra de limiter l’avancée de la roselière au bénéficie d’un milieu plus prairial riche en invertébrés (araignées, orthoptères, odonates…) et en batraciens. La restauration de ce type de milieux, favorable à l’alimentation des passereaux paludicoles et autres, permet d’augmenter la surface d’habitat fonctionnel bénéfique au Phragmite aquatique.

parcelle amont1Avant la fauche

parcelle amont 2Pendant la fauche

La majorité des produits de fauche a été acheminée vers la déchetterie de Plonevez Porzay, l’autre est resté sur place sous forme d’andain. Ces andains favorisent les invertébrés comme les araignées et servent de site de repos pour les reptiles et les rapaces.

DHE_6575Ramassage des produits de fauche à l’aide d’une bâche

DHE_6576En route pour la déchetterie de Plonévez Porzay

Chaque mois jusqu’au début aout ces 2 parcelles seront fauchées

JUIN

Au vu de  la faible croissance des végétaux en mai, nous avons préféré privilégier une fauche début juin. Les premiers jours de juin ont été très favorables à la végétation qui a explosée subitement avec les premières chaleurs de juin. Le week end de la pencôte fut l’occasion d’effectuer la seconde fauche sur le canal d’entrée et le casier de roselière en amont de la première vanne.

DHE_6737 DHE_6734Les deux zones avant la fauche de juin (Grumpy Nature)

DHE_6739 DHE_6735Après la fauche de juin (Grumpy Nature)

Le canal d’entrée (photo du haut) présente un tapis de végétation rase fréquenté par de nombreuses araignées. La seconde zone (photo du bas) encore inondée laisse s’exprimer une végétation de type herbacée. Les insectes et les arachnides y sont bien représentés. Les jeunes grenouilles agiles apprécient également cette zone.

DHE_6743Jeune Grenouille agile (Grumpy Nature)

Les produits de fauche ont été entreposés en bordure du chemin et amené par le personnel de l’EPAB à la déchetterie de Plonevez Porzay.

Les 25 et 26 septembre 2014, l’équipe d’insertion de l’association Prélude est venue terminé le travail commencé par Grumpy Nature au printemps. La parcelle située sur la rive gauche du Kerharo juste en amont de la première vanne a été fauchée en partie. Apres la phase théorique de diagnostic du marais réalisée par Grumpy Nature, c’est l’heure de la mise en pratique de certaines mesures de gestion. Dans ce cas précis l’objectif est de restaurer le milieu prairial disparu ces dernières années au profit de la roselière. Cette parcelle présentatit une mosaique de milieux interessant: 1/3 roselières à Phragmites australis, 1/3 de milieux prairial eutrophe et 1/3 de roselières à Iris et vase nues.

Pres de 3000 mètres carrés ont été ainsi fauchés et 25 mètres cubes de roseaux exportés vers la déchetterie de Plonévez Porzay.

Publicités

Read Full Post »